En ce moment

Affaire Chayhane : « Je condamne cette violence »

Tribune: Ce qui est arrivé à Mr Chayhane, Ministre des finances le weekend passé, je condamne cette violence. Quelque soit le type de violence que soit verbale ou physique! Trois événements de violence m’ont marqué ma vie: (i) debut des années 2000, il y a eu des bagarres entre les pêcheurs de chindini et les pêcheurs de Ifoudifé chaboini en plein mer! des pêcheurs d’ifoudihé étaient blaisés! Après les gens de Ifoudihé ont préparé leur replique! Le samedi ma soeur hassanati djoumoi rentrait au village, en arrivant à Ifoudihé, les gens ont arrêté la voiture et enlevé ma soeur! Elle a failli être violée ou tuée, voilà le résultat de la violence! (ii) un jour, il y a une bagarre à la plage de chindini entre des jeunes de foumbouni et de jeunes de chindini! Après les jeunes de foumbouni ont été bien tabassés! Mais ces jeunes de foumbouni ont préparé leur coup le lendemain! Mon beau frère Hamdani Bacar voulait à aller foumbouni, dès qu’il est arrivé à foumbouni certains jeunes de foumbouni l’ont tabassé à mort! On a eu ce nouvel à chindini que hamdani est mort! Après la guerre civile entre ces deux localités qui ont des liens de sang forts, après des blaisés graves entre les deux villages, c’est ça le résultats de la violence! (iii) j’ai vu le conflit entre le village de Mdé et le village de Vouvouni, il y a des morts! c’est la violence dans le foot! Mais ce que j’ai appris dans ce conflit a été grave! des jeunes Mdé avait fait une liste des gens de vouvouni qu’il faut les zigouiller parmi eux mon grand frère Dr Abdallah Soimihi! La logique de ses jeunes était la suite, si on arrive à tuer Dr Soimihi alors la tristesse à vouvouni sera très importante! Donc on va tuer un innocent pour venger un conflit!

Par ailleurs, un ancien tragédie, l’assassinat de mon frère Député Mansoib de chezani, les gens doivent se rappeler que c’est le résultat de la violence! Donc quelque soit la raison mais la violence n’est pas un mode opératoire pour regler un problème! Je condame la vilolence avec toute mes forces quelque soit la nature, la violence policère, la gendarmérie, l’armée, la violence rasiste, la violence d’un individu à l’autre car dans cette violence je peux être un victime innocent! Il n’y a pas de frontière entre la violence verbale et la violence physique! Ne soyez pas naif sur ce phénomène! Quelque soit les différents qu’on peut avoir avec Mr Chayhane, on ne peut pas lui souhaite un tel événement! Aujourd’hui c’est lui et demain ça sera sur qui? Que Dieu nous garde, incha Allah

Ahmed djoumoi

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*