Affaire Combo : Général Salimou non coupable et qui a tué Combo ?

La cour d’assise de Moroni a prononcé l’acquittement des quatre accusés poursuivis dans l’affaire de l’assassinat du lieutenant-colonel Combo. Cette décision a été rendue publique à l’issue d’une audience qui a débuté le jeudi 1er novembre pour s’achevé tôt dans la matinée de ce vendredi 2. Selon le président, la cour a prononcé l’acquittement de tous les prévenus pour défaut de preuves, irrégularité de procédure et le doute. Le doute bénéficie à l’accusé, a expressément précisé le président de la cour.

Les quatre accusés qui ont bénéficié cet acquittement sont les trois sous-officiers, Mohamed Mahamoud (Babilone), Youssouf Attoumani (Batéri), Maoulida Mlindé et l’ancien chef de l’état-major de l’armée nationale de développement, Salimou Mohamed Amiri. Quant à Faouzia Miradji, la civile citée dans cette affaire et poursuivie pour faux témoignage, la cour l’a purement et simplement relaxée.

Selon l’arrêt de l’accusation, les accusés ont été envoyés devant la cour d’assise pour assassinat, complicité d’assassinat et faux témoignage. Mohamed Mahamoud a été poursuivi pour avoir tiré sur le lieutenant-colonel Combo, Youssouf Attoumani, complice pour avoir transporté l’auteur sur le lieu du crime et Maoulida Mlindé, pour avoir facilité la commission de l’infraction en prêtant sa voiture. A en croire cet arrêt de mise en accusation, le chef de l’état-major est le commanditaire de cet assassinat en promettant des paiements en numéraire et un stage commandos à la Réunion. Devant la cour, les accusés ont rejeté en bloc les faits qui leur ont été reprochés.

Au terme des débats, sans aucune explication, la veuve du feu lieutenant-colonel Combo et ses avocats de la partie civile, Me Ali Abdou Elaniou et Me Mchindra Abdallah ont quitté l’audience. Suite à la délibération, la cour et les jurés ont reconnu à la majorité que l’accusé Mohamed Mahmoud est non coupable de l’assassinat du lieutenant-colonel Combo, que Youssouf Assoumani est également non coupable de complicité d’assassinat à l’unanimité de la cour et des jurés. Quant au sort de Maoulida Mlindé et l’ex patron de l’And, lors du réquisitoire de l’avocat général, Mahamoud Soilihi s’est remis à la sagesse de la cour.

Au cour de ce réquisitoire, l’avocat général avait demandé à ce que la peine de mort soit appliqué contre Mohamed Mahamoud et que Youssouf Assoumane soit condamné aux travaux forcés à perpétuité. Les faits sont établis, les déclarations de Mohamed Mahamoud et Youssouf Assoumani sont très cohérents et fournissent des détails très précis qui ne mettent pas de doute sur la culpabilité des deux hommes.

Satisfait de cette décision, à la sortie de l’audience, Me Hugo levy a déclaré que « la justice comorienne est née aujourd’hui. » A son tour, Me Harmia Ahmed, a jouté qu’il s’agit « d’une décision magistrale, le président est allé au-delà des attentes de tout le monde. Nous sommes très satisfaits. » Du coté du comité de soutient du général Salimou, Saïd Mzé Dafiné a déclaré,  » à mon nom et au nom du comité de soutien, nous sommes très satisfaits de l’issue même tardive du procès de Combo. A près l’acquittement des accusés dont le général Salimou nous demanderions que la justice procède à l’arrestation des vrais coupables qui courent toujours. »

Mariata Moussa

1 commentaire sur Affaire Combo : Général Salimou non coupable et qui a tué Combo ?

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*