Affaire Combo : l’audience devant la cour d’assises s’ouvre ce matin


C’est aujourd’hui, 1er novembre, que débute le procès devant la cour d’assises de l’assassinat du lieutenant-colonel Combo Ayouba. Le renvoi de cette affaire devant la cour d’assises a été décidé à l’issue d’une audience tenue devant la chambre d’accusation le 28 avril 2011.

Seront appelés à la barre, dans le cadre de cette affaire de meurtre, cinq accusés dont quatre militaires, parmi eux l’ancien chef d’Etat-major de l’Armée nationale de développement (And), Salimou Mohamed Amiri. Les trois militaires qui seront à la barre aux côtés de l’ex-patron de l’And sont les sous-officiers Maoulida Mlindé, Youssouf Attoumani (Batéri) et Mohamed Mahamoud (Babilone). Une civile, Faouzia Miradji poursuivie pour faux témoignage, sera également présente au procès.

Combo Ayouba, ancien chef du corps de la Force comorienne de défense, a été assassiné dans la nuit du 13 juin 2010 devant sa maison à Moroni. Après une longue attente d’une mesure de contrôle judiciaire surveillé, la tenue de ces assises va fixer le sort de l’ex-chef militaire et permettre de connaitre la vérité sur ce qui s’est réellement passé. Cette audience donne également la possibilité à la famille du défunt de faire leur deuil.

Mariata Moussa

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*