Affaire de faux billets . Plus de 22 millions de francs ont été saisis

Une information judiciaire a été ouverte depuis le mercredi 13 juin suite à la découverte d’un réseau de reproduction présumée de faux billets de banque. A l’ouverture de cette enquête auprès de la gendarmerie, les enquêteurs ont saisi plus de vingt-deux millions de francs comoriens, en monnaie locale et en euro.
Les premiers éléments de l’enquête ont entraîné la mise en examen de deux ressortissants comoriens dont,
selon le parquet de la République de Moroni, les identités ne sont pas rendues publiques pour “la sérénité
de l’enquête. Le dossier est en instruction et il se pourrait qu’on soit en présence d’un réseau de fabrication de faux billets et que d’autres personnes soient citées“. L’une des personnes mises en examen a été placée en détention provisoire par le juge d’instruction chargé du dossier et une mesure de contrôle judiciaire pèse sur la seconde. Selon le procureur de la République, le parquet va interjeter appel sur l’ordonnance mettant sous contrôle judiciaire le second prévenu.“Nous avons demandé le maintient en mandat de dépôt des
deux prévenus. Le juge a décidé de placer en détention provisoire l’un et relâcher l’autre, nous ne sommes
pas d’accord avec cette décision”.

 

Mm : alwatwan

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*