Affaire de la main coupée : « 19 personnes arrêtées, la justice recherche des élus et des anciens ministres »

Le procureur de la république s’est adressé à la presse ce jeudi depuis le palais de justice de Moroni. « l’acte criminel du 30 juillet a été préparé au QG du parti Juwa » a déclaré Mohamed Abdou. Le procureur Mohamed Abdou demande à la population de signaler à la police ou la gendarmerie si elle aperçoit le député djohar, Idi Boina et d’autres individus qui sont activement recherchés dans le cadre de l’affaire de la main coupée. Regardez l’intervention vidéo du procureur : 

 

4 commentaires sur Affaire de la main coupée : « 19 personnes arrêtées, la justice recherche des élus et des anciens ministres »

  1. ce procureur doit disparaitre de nos vus car il connait rien il accepte ce que ses idiots de ministres lui disent la police scientifique n’a pas fait son travail et on accuse son adversaire lui qui vous a aidé à etre la ou vous etes vous brulerez en enfer j ai jamais vu un regime si corrumpu comme ce regime pitié de ce petit pays

  2. Les coupables ont été désignés avant que l’enquête soit déclenchée .
    Ce n’ est qu’une mascarade pour montrer à l’ opinion et à la communauté internationale que la juste Comorienne corrompu n’ est pas dirigée par le pouvoir du despote d’ AZALI . Pauvre pays .

  3. Vous êtes tous corompu, ton message est tout à fait claire. Cest très facile d’accuser son adversaire et vous savez très bien le faire, vous accusez toujours l’autre coté sans la moindre preuve à commencer par l’acte criminel commis à Bandar Salama, la tentative de meurtre du vice président et voila aujourd’hui…, faites très bien votre enquete bande d’incompetants!!! mais quelle honte ces gens…

Répondre à assad Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*