Affaire de la radio d’Anjouan : le gouvernorat conteste la décision

Le licenciement du directeur de la radio d’Anjouan Allaoui Ahmed Bachir ne passe pas. Un arrêté signé par Nourdine Midiladji, coordonnateur de l’action gouvernementale à Anjouan, le 25 août dernier qu’on a appris le remplacement d’un directeur, Allaoui Ahmed Bachir, par un coordinateur, Fahardine Abdoulbaye. La RTN est une station insulaire comme l’Office de la Radio et Télévision de Ngazidja (ORTN) sous tutelle du gouvernorat de l’île.

Le gouvernorat d’Anjouan conteste la décision

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*