Affaire de surfacturation à Comores Télécom : Les auditions au fond des prévenus ont commencé depuis lundi

«Je suis optimiste pour le cas d’Ibrahim Abdallah, car il est complètement étranger aux faits qui lui sont reprochés. Et suite à son audition, j’ai adressé cette demande de mise en liberté provisoire», a déclaré l’avocat Mohamed Ahamada Baco.

 

Après l’audition du Coordinateur des ressources humaines de Comores Télécom, Ibrahim Abdallah, et de l’ancien directeur général de la même société, Charikane Bourchane, c’est au tour de l’agent comptable, Chamsoudine Soulé, de passer ce mercredi devant le juge d’instruction. Quant à Maka Mahamoud, son rendez-vous est prévu demain. Ces auditions au fond, qui constituent une étape importante de l’instruction, ont débuté le lundi 18 juillet.

Me Ahamada Mohamed Baco, avocat de l’ancien patron de Comores Telecom, vient d’adresser au juge une demande de mise en liberté provisoire au profit de son client. Il compte en faire autant pour ses autres clients, Chamsoudine Soulé et Maka Mahamoud.

«Je suis optimiste pour le cas d’Ibrahim Abdallah, car il est complètement étranger aux faits qui lui sont reprochés.

 Mariata Moussa/ Alwatwan

1 commentaire sur Affaire de surfacturation à Comores Télécom : Les auditions au fond des prévenus ont commencé depuis lundi

  1. bonjour , pourqoi une demande de mise en liberté provisoir d’un responsable accusé de vol des bein de l’etat ? comment tu sais qu’il n’a pas voler ? tu fais partis des enqueteurs ? laisser aus enqueteurs de faire leur travail ou bien d’aller s’expliquer devant la justice , comment tu sais qu’il n’a pas volé ? merci

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*