Affaire Djibril / Faoulat : « Faoulat veut convertir d’autres jeunes comoriens au christianisme…. »

Un jeune foundhi appelle les jeunes de la diaspora à faire attention, selon lui Faoulat fait de la propagande pour convertir d’autres jeunes au christianisme. Regardez son message dans la vidéo ci-dessous :

 

6 commentaires sur Affaire Djibril / Faoulat : « Faoulat veut convertir d’autres jeunes comoriens au christianisme…. »

  1. Cher frère,
    Merci pour votre réponse. Vraiment, cela fait longtemps, mais par respect pour l’effort de votre réponse et pour mon amour du Dieu Très-haut, je vous répondrai.

    Le point que je fais ci-dessous est que quelques-unes des choses que vous disent que les chrétiens croient on ne croit pas du tout par les chrétiens. En fait, seuls les musulmans croient au sujet des chrétiens, mais pas les chrétiens eux-mêmes. Cela ne les rend pas vraies et compromet en fait une discussion légitime entre chrétiens et musulmans. Pour mettre clairement, vous ne pouvez pas débattre quelqu’un avec précision si vous ne comprenez pas ce qu’ils croient.

    Permettez-moi de vous donner un deuxième exemple, comme celui que je vous donne ci-dessous sur les 99 noms de Dieu: Certaines personnes ignorants de l’Ouest affirment que les musulmans adorent la lune. Ils soulignent le croissant présent sur de nombreuses mosquées et drapeaux de pays islamiques. Bien sûr que c’est absurde. S’ils prenaient même 2 minutes pour demander à un musulman, ils auraient cette idée fausse corrigée. Bien sûr, les musulmans ne vénèrent pas la lune! Tout musulman peut réfuter cela! Mais c’est le genre d’idées grotesques que les gens peuvent tenir sur s’ils écoutent seulement eux-mêmes.

    J’ai dit ci-dessous que je n’avais pas l’intention de vous engager dans un débat théologique, mais simplement d’indiquer clairement certaines des choses que les chrétiens croient et de corriger certaines des doctrines que vous m’avez assignées.

    Permettez-moi d’affirmer clairement que le christianisme est une religion monothéiste. Permettez-moi de préciser que l’idée selon laquelle l’ange Gabriel est inclus en tant qu’hypostase de Dieu n’est pas retenue par aucun chrétien. À ma connaissance, seuls les musulmans pensent que les chrétiens y croient. Encore une fois, vous pouvez simplement demander aux chrétiens s’ils croient que Gabriel fait partie de la trinité. Une telle idée ne leur est jamais venue à l’esprit. C’est comme demander à un musulman s’il adore la lune.

    Permettez-moi de citer un autre exemple trouvé dans votre réponse:
    Paul n’a pas interdit la circoncision pour les chrétiens. Il a lui-même été circoncis conformément à la culture juive (Phil 3: 5) et il a circoncis son disciple Timothée (Actes 16: 3). Ce que Paul a déclaré dans Galates 2: 3-5 est que la circoncision ne vous vaut pas la faveur de Dieu. Paul, un Juif, expliquait aux autres qu’il n’était pas nécessaire qu’ils deviennent Juifs pour plaire à Dieu. Plutôt que votre cœur soit rendu juste avec Dieu par la repentance du péché et la croyance en Jésus. Vous devriez savoir que beaucoup de chrétiens d’Afrique, d’Amérique et de certains pays d’Asie pratiquent la circonscription. La plupart en Europe ne le font pas. Ce n’est pas un problème entre chrétiens. Ceci n’est pas considéré comme une étape spirituelle, mais culturelle en conformité avec l’Injil.

    Mon frère, vois-tu ce que je dis? Quelqu’un vous a dit que Paul avait interdit la circoncision et vous l’avez cru et répété. Mais l’évidence est facile à trouver à la fois dans l’Injil et dans la pratique des chrétiens d’aujourd’hui.
    Vous devez comprendre que nous devons permettre à la parole de Dieu de parler pour elle-même. Certes, nous pouvons trouver des personnes qui prétendent parler pour Dieu et se voient même attribuer des titres religieux ou des fonctions politiques, mais Dieu parle toujours pour lui-même. Je n’accepterais pas que le pape parle pour Dieu de la même manière que vous ne laisseriez pas le chah parler pour lui. Il parle à travers sa Parole.

    C’est pourquoi j’encourage tout le monde à lire sa Parole. Même vous mon frère, vous avez dit que c’était Paul qui avait rendu le porc licite. Pouvez-vous me montrer où?

    Ou êtes-vous prêt à ce que je vous pose une question?

    Paix mon frère.

  2. Je remercie les deux derniers commentateurs pour la richesse et la pertinence de leur contribution.

    @DM
    Je vous prie, cher frère, de m’excuser si jamais je vous ai blessé. Telle n’était pas mon intention.
    Je n’ai pas eu le privilège de vous rencontrer. Mais, il m’a suffi de lire votre texte pour constater que vous êtes une personne intelligente, raisonnable, pondérée, courtoise, sincère dans votre quête spirituelle etc. Je suis persuadé que vous réunissez en vous toutes ces qualités et peut-être bien d’autres encore. Et cela ne fait pas de DM plusieurs personnes. Il en va de même de notre Seigneur. Les 99 « noms » retenus par la Tradition ne sont qu’une déclinaison d’une partie de Ses qualités et attributs.
    Il en va autrement de la Trinité. La Divinité se décompose en 3 hypostases. Autrement dit, 3 entités de nature différente – Dieu le Père, Jésus/Issa as (un être humain), Gabriel/Jibril as (un ange) – fusionnent pour former l’Entité divine. J’éviterais de m’étendre sur le concept de Théotokos remis à l’honneur à l’issue de Vatican II par Paul VI. Ainsi, Marie/Maryam as est considérée à la fois comme une créature et comme une Créatrice puisque Mère de Dieu. Qui a engendré et qui a été engendré ??? J’ai eu à m’entretenir avec plusieurs prêtres qui m’ont avoué leur incapacité à saisir ce concept. C’est pourquoi, face à cette question récurrente, ils se contentent de répondre à leurs ouailles qu’il s’agit d’un mystère. Et en tant que dogme, il faut y croire sans discuter…
    Ce concept de Trinité a eu du mal à s’imposer parmi les premiers chrétiens. C’est par la répression impériale qu’il a pu s’imposer. Arius d’Alexandrie qui considérait Jésus/Issa as comme un grand prophète, mais humain avant tout, a été persécuté, ainsi que ses adeptes. La majorité des chrétiens d’Orient était rétive à ce concept de Trinité. C’est le cas des Nazaréens en Arabie. Ils ont été persécutés par les Byzantins. C’est pourquoi ils ont accueilli l’Islam avec enthousiasme. Le Monothéisme pur prôné par Muhammad (çaws) correspondait à leur conception de la Divinité. En Espagne, ce sont les dernières poches de résistance arianistes qui se sont associées aux juifs pour inviter les musulmans à les délivrer des persécutions vaticanes. C’est pourquoi la minuscule troupe arabo-berbère menée par Tariq Ibn Ziyad (Gibraltar-Jabel Tariq), composée de 7000 soldats, a réussi à subjuguer aussi facilement la péninsule ibérique. On retrouvera les dernières survivances arianistes dans le bogomilisme en Europe de l’est et dans les mouvements cathares dans le sud de la France. Ces derniers seront anéantis au XIVème par l’Eglise au moyen de croisades sanglantes.
    L’histoire étant écrite par les vainqueurs du moment (provisoires), l’Occident chrétien a réussi à imposer la légende noire d’un Islam qui se serait répandu par l’épée. Après tout, cela n’a rien de surprenant. Ils sont dans leur rôle. Par contre, il est attristant de constater que ce mythe, cette propagande occidentale parvient à pénétrer l’esprit d’un trop grand nombre de musulmans, et cela, à cause de l’ignorance de notre propre histoire.

    @Paix
    Vous portez bien votre pseudonyme.
    Je partage intégralement tout ce que vous avez écrit.
    Je vous sais gré d’avoir relever deux points qui me semblent essentiels.
    1/ Le devoir d’empathie :
    Dans nos faiblesses humaines, nous avons tendance à juger autrui de manière trop hâtive sans prendre le temps d’essayer de comprendre la personne en face : son vécu, son cheminement, ce qui a déterminé ses choix etc. Et pourtant c’est en agissant ainsi qu’on peut installer un dialogue constructif et peut-être même apporter des conseils utiles.
    2/ Les failles dans le mode d’enseignement de notre religion et la transmission des valeurs au sein même de nos familles, de notre société.
    Il me semble qu’il n y a pas meilleure pédagogie que par l’exemple. Les beaux discours, c’est bien. Mais quelle portée peuvent-ils avoir s’ils ne se reflètent pas dans le comportement et les actes de celui ou celle qui les professe ? Combien de fois n’ai-je pas entendu des foundi affirmer du haut de leur minbar d’écouter ce qu’ils disent mais de ne pas suivre ce qu’ils font ?
    L’essentiel des prêches est consacré à la Colère divine, aux châtiments, au feu de l’enfer, etc. Ce rappel est certes nécessaire. Mais pourquoi ne pas accorder autant voire plus de place à la Miséricorde divine qui est infiniment plus importante que Sa colère ? Ceci d’autant plus que nous commençons toutes nos prières en célébrant cette Miséricorde à travers la BasmAllah.
    Islam et Salam proviennent de la même racine s-l-m, c’est-à-dire paix. Autrement dit, notre soumission sincère à notre seigneur doit nous apporter une paix intérieure (sakina) qui rejaillit sur notre rapport avec l’extérieur. Certains essaient de faire de l’islam une religion dure et rude. Or que nous dit le Saint Qur’an (S3V159) à l’adresse de Muhammad (çaws) ?
    « C’est par quelque miséricorde de la part d’Allah swt que tu as été si doux envers eux ! Mais si tu étais rude, au coeur dur, ils se seraient enfuis de ton entourage… »

    Je renouvelle mes excuses à toute personne que j’aurais éventuellement offensée et prie Allah swt pour qu’Il nous accorde, dans Son infinie Miséricorde, Son pardon et Sa guidance afin d’être à même de rectifier nos erreurs.
    Qu’Allah swt vous bénisse !

  3. Essayons d’agir et de réfléchir avec raison et discernement au lieu d’être sans arrêt dans le jugement et la condamnation.
    Seul notre Créateur est en capacité au jugement et Lui seul sait ce qui est juste.
    Avant de rejeter cette jeune femme, essayons de comprendre comment de telles choses peuvent arriver et essayons de nous remettre en question.
    A t’elle reçu les bonnes bases de l’islam, le vrai?
    lui a t on donné l’envie de mieux connaitre notre religion et lui a ton transmis l ‘amour de cette magnifique religion, ou tout simplement lui à t on appris qui est réelement notre seigneur ? ou lui à t on simplement appris à prier et jeûner sans expliquer le fond?
    la religion telle quelle est enseigné au sein des familles comoriennes pêche .qu Allah nous permette de remédier à cela.
    Il est dans le devoir du comorien et de chaque musulman de connaitre au mieux sa religion, connaitre la raison de notre présence sur terre, nos devoirs, nos droits, la manière dont nous devons vivre et pour cela il faut connaitre et suivre la sounnah de notre bien aimé prophète Paix et Salutation D’Allah sur lui.
    Croire qu’un humain puisse être Dieu lui même et certes la preuve d ‘un égarement évident.
    Issa (paix d’Allah sur lui) est un prophète au même titre qu’Ibrahim, Moussa ou Mohammad (paix et salutations d Allah sur eux).
    l’islam ne nous enseigne pas à détester celui qui est différent de nous ou celui qui est égaré mais plutôt à lui tendre la main et lui montrer la vérité car certes l’islam est vérité.
    Si notre bien aimé Prophète (Paix et Salutation d Allah sur lui) avait agit avec les quouraishite tel que certains  » représentants religieux » nous demande d’agir nous parlerions certainement pas d ‘islam des siècles et des siècles après la naissance de cette religion.
    Comme la rappelé BN dans son commentaire; Allah égare qui Il veut et guide qui Il veut.
    prions donc pour qu’Il guide cette femme et nous guide tous.
    Il dit aussi que cette religion et pour ceux qui réfléchissent alors réfléchissons!!!
    A bon entendeur Salam alaykoum

  4. Merci, mon frère, pour votre réponse mesurée. J’apprécie votre appel à calmer la raison et votre rejet des menaces.

    Je suis chrétien. Je ne m’engagerai pas dans un débat religieux mais je souhaite seulement répondre sur un point:

    Je suis un monothéiste. Jésus est et était un monothéiste. Tous les chrétiens sont des monothéistes. Suggérer que les chrétiens sont trithéistes parce qu’ils voient Dieu dans 3 expressions différentes est la même logique que de suggérer que les musulmans croient en 99 dieux parce qu’ils ont 99 noms pour Dieu. Parmi ces noms est Al-Gafir (celui qui pardonne) et Al-Muntakim (celui qui venge.) Sont-ils contradictoires? Ou suggèrent-ils une complexité trouvée dans le seul Dieu? La doctrine chrétienne que vous mentionnez décrit également la complexité de Dieu.

    En résumé: les musulmans sont aussi monothéistes par définition. Ainsi sont les chrétiens. Ainsi sont les Juifs. Même si vous n’êtes pas d’accord avec les doctrines ou les perspectives chrétiennes, les appeler polythéistes est inexact.

    J’encourage les gens à explorer ces choses eux-mêmes. En vérité, il y a beaucoup de gens qui crient contre d’autres religions. Laisse ces gens crier. Je pense que nous sommes responsables de nos propres âmes. Nous devons faire des recherches pour trouver la vérité – pas seulement écouter ceux qui ont un agenda. J’ai appris plus sur l’Islam de mes frères musulmans que des « experts » d’autres religions qui décrient l’Islam. Pour cette raison, quiconque s’intéresse vraiment à la compréhension des complexités de toute religion devrait étudier et apprendre par lui-même.

    Encore une fois, je suis respectueusement reconnaissant de votre point de vue.

    La paix soit sur vous.

  5. Il est incontestable que cette dame ainsi que l’autre monsieur qui a pris sa défense dans une vidéo diffusée ici-même sont dans un égarement manifeste.
    Ces deux derniers ont délaissé le Rappel ultime de notre Créateur, Allah swt, qui professe le monothéisme pur pratiqué jadis par notre père à tous Ibrahim (as)… pour embrasser une forme particulière de polythéisme, à savoir le trithéisme.
    Je me permets de rappeler à nos chers compatriotes égarés que la religion chrétienne actuelle n’a rien à voir avec les enseignements de Issa (as) qui professait le même message que celui de tous les prophètes qui l’ont précédé depuis Adam (as) jusqu’à son successeur Muhammad (çaws), à savoir le monothéisme pur.
    Le christianisme est issu d’une secte créée par un sombre personnage juif dénommé Paul qui n’a jamais connu Issa (as). Il a rendu licite le porc et interdit la circoncision dans le seul but de convertir les goyim, c’est-à-dire les non-juifs (européens etc.).
    C’est ainsi que cette hérésie s’est répandue dans l’empire romain.
    Constantin 1er qui pratiquait le culte de Mithra avec comme devise Sol Invictus (le dieu Soleil invaincu) s’est approprié de cette hérésie et l’a mêlée à ses propres pratiques. Et pour des raisons strictement politiques, il a imposé cette nouvelle mixture comme religion d’Etat lors du Concile de Nicée en 325. On retrouve cette trace du culte du soleil dans la langue anglaise sunday (jour du Soleil) pour désigner ce qui est pour eux « le jour du Seigneur ». Les courants qui étaient en désaccord avec ce nouveau dogme ont été bannis, excommuniés, persécutés… C’est le cas par exemple de l’Arianisme qui contestait la divinisation du prophète Issa (as). De même qu’ont été brûlées toutes les versions de l’Évangile jugées non conformes.
    Voilà, grosso modo, comment a été inventée cette doctrine purement humaine, appelée à tort religion, et qui n’a rien à voir avec le message divin professé par Issa (as).
    Je me permets de faire ce rappel car c’est l’ignorance généralisée et la perte de repères qui entraînent trop nombre de gens à se fourvoyer dans des sectes. Ici, il est question de christianisme. Mais on ne peut sous-estimer le danger que représentent certaines hérésies au sein même de l’islam, tel que le Wahhabisme ou certaines formes de chiismes (duodécimain, ismaélien, alaouite etc.)
    J’ose espérer que nos chers compatriotes sont dupes de bonne foi et que leur égarement est temporaire. Je les invite à faire des recherches. S’ils sont sincères dans leur quête spirituelle, Allah swt les guidera. Et ils trouveront la Vérité.
    Si c’est l’appât du gain de biens périssables de ce bas-monde qui les anime. Je crains que leur cas ne soit désespéré.
    Il n’est pas inutile de rappeler que des missions évangéliques, faute d’arguments convaincants, sont parvenues à convertir des familles comoriennes en France en leur promettant la nationalité française, des logements, du travail etc. bref que du dérisoire.
    Le même phénomène s’observe aux Comores avec les pétro-dollars saoudiens pour le Wahhabisme ou l’argent issu du fonds du Zakat iranien pour l’océan indien pour le chiisme duodécimain, géré jadis par foundi A.A. Sambi.
    Je tiens à condamner avec la plus grande fermeté le propos tenu par ce prétendu foundi dans la vidéo ci-dessus qui rend licite le sang de nos compatriotes égarés. Car c’est clairement une invitation au meurtre. Même s’il base sa fatwa sur des Ahadith, cette appréciation malheureusement largement partagée est contestable.
    Allah swt nous a-t-Il pas dit dans le saint Qur’an (S2V256) : « Nulle contrainte en religion ! Car le bon chemin s’est distingué de l’égarement » ? Nous a-t-Il pas répété à maintes reprises qu’Il guide qui Il veut et égare qui Il veut et que le Prophète (çaws) n’a pour mission que de transmettre le message tout en lui interdisant de contraindre les gens à se convertir à l’Islam par la force ?
    Ne nous a-t-Il pas mis en garde de ne pas suivre l’égarement des juifs qui ont délaissé la Torah au profit des écrits de leurs rabbins au point que 99% des juifs actuels n’ont de livre de référence que le Talmud ; Un livre qui a rendu licites le meurtre, la pédophilie, l’usure, l’escroquerie, le mensonge (Tchuzpa)… à la condition que les victimes soient non-juives (goyim), jugées non-humaines. On en voit les conséquences en Palestine occupée. Je vous prie de faire parvenir ces tristes vérités au mufti de Marseille, ami de Netanyahu.
    Tout en respectant le travail colossal légué par nos illustres ulama’ tels que Bukhari, Muslim, Tabari etc., ce ne sont que des récits purement humains, donc faillibles, compilés un siècle et demi voire plusieurs siècles après la mort du Prophète (çaws). Malgré la rigueur de l’étude des chaînes de transmission (Isnad), beaucoup de Ahadith ont toujours fait l’objet de contestation. Cela a été le cas déjà dès l’époque du khalifa Omar (ra) qui a fait brûler toutes les compilations de Ahadith à sa portée. Car il avait pressenti, à juste titre, le danger de la vulnérabilité de la mémoire humaine. Aïcha (ra) a elle-même contesté beaucoup de récits rapportés par Abu Hureira. Ce dernier n’a côtoyé le Prophète (çaws) que 1 à 2 ans. Cela ne lui a pas empêché, par je ne sais quel miracle, de rapporter des dizaine de milliers de Ahadith au moment où on ne recense qu’une quarantaine de Ahadiths rapportés par Ali Abu Twalib (ra), son cousin, gendre et plus proche collaborateur.
    Certains Ahadith sont utiles pour la compréhension de notre religion. Mais ils doivent être maniés avec beaucoup de circonspection et toujours à la lumière du Saint Qur’an. Car ces récits purement humains ne peuvent remplacer la Parole divine.
    Le hadith cité par le foundi de la vidéo a certes été authentifié par beaucoup d’ulama’. Mais, n’est-il pas nécessaire de le replacer dans le contexte où il en allait de la survie même de l’Islam ?
    Je vous prie de m’excuser pour la longueur de ce commentaire. Mais il me semble que c’est par le dialogue, les échanges constructifs, des explications étayées par des arguments etc. que l’on pourra Insha Allah ! ramener à la raison nos frères et nos soeurs égarés. Les menaces et les assertions péremptoires ne feront que les conforter dans leur égarement et pire, écarter d’autres du droit chemin.

  6. C’est un appel à la guerre sainte que cette Faoulat est en train de faire. Dans d’autres pays, un fatwa aurait été pris à son encontre. S’il lui arrive un malheur, il ne faudra pas alors s’étonner. Il faut qu’il pense à Salman Rushdi

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*