En ce moment

 Affaire femme de Chabouhane: « le pays sombre dans l’anarchie au jour le jour »

Le pays sombre dans l’anarchie au jour le jour. L’histoire de la femme de Sarouma Chabouhane démasque encore une fois le président illégitime et ses sbires. Trois salaires pour un homme qui se dit vouloir faire émerger son pays est du jamais vu. Maintenant les comoriens peuvent comprendre le pourquoi Azali est persuadé lui seul pour le dire après que, « les Comores ont intégré les pays à revenus intermédiaires « . Avec tout ce qu’il gagne (trois salaires, celui de l’ancien chef d’état d’état-major, retraite du président et son salaire d’actuel président) c’est normal pour lui. Ma question est ce Campagnard, Hassane Harouna, Gamile et j’en passe, perçoivent tous, un salaire d’ancien chef d’état-major après avoir assumé ce poste? Est-il un droit ou parce qu’il a le pouvoir, Azali se permet de vider les caisses de l’État comme bon le semble? Idarousse, son neveu en même temps secrétaire général du gouvernement sont à poursuivre pour une transparence totale de la gestion des biens de l’État. Belou et consorts doivent être notés quelques part pour une justice véritable après leur règne. Tout pouvoir à une fin. Dieu est grand, les secrets cachés au peuple comorien sortent de la bouche de ses bourreaux. Que Dieu bénisse l’Union des Comores insha Allah amine.

Contribution de Djo Bacari, écrivain

2 commentaires sur  Affaire femme de Chabouhane: « le pays sombre dans l’anarchie au jour le jour »

  1. C’est la raison qu’il veut éliminer l’ ex- président AHMED ABADALLAH SAMBI d’ ANJOUAN ? LE COLONEL ne veut pas à quelcun qui lui critiquera il pris les COMORES en otage depuis sa fausse élection présidentielle avec ses acolytes , mais il n’ y a jamais un boutre de100ANS dans la mer ALLAH SEUL EST LE PLUS FORT

  2. Je pense que c bien de dénoncer les maguilles ,mais après ?Est ce que nous réfléchissons comment éviter ce genre de choses ?J’ai l’impression que les vieux qui nous ont amené à l’indépendance ,ont bien géré le pays plus que nous malgré leurs niveaux intellectuels .Ils avaient la conviction qu’ils ont un pays et qu’il y avait des limites à ne pas franchir. Facile à critiquer mais difficile à faire .J’adhere à la diversité d’idées mais il faut penser aussi à l’héritage qu’on va laisser à nos chacun d’entre nous crie à la mauvaise gestion de notre pays mais dès au pouvoir ,il oublie et commence à vider les caisses de l’état .Croyons nous que nous des vrais musulmans et qu’on sera jugé à l’au-delà ?

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*