Afrique du Sud : 2 mineurs tués dans un affrontement entre syndicalistes

23 novembre 2012

Afrique du Sud : 2 mineurs tués dans un affrontement entre syndicalistes

Des mineurs sud-africains en grève, le 30 octobre 2012 près de Rustenburg ©AFP

JOHANNESBURG (AFP) – (AFP)

Deux mineurs
ont été tués jeudi en Afrique du Sud au cours
de heurts entre des membres de syndicats rivaux, sur un site
minier de la compagnie Harmony Gold, a-t-on appris de source policière.

« Un homme a été tué par balle et un autre
a été tué à l’arme blanche au cours d’un
affrontement entre des travailleurs, » a
déclaré un porte-parole de la police, Katlego Mogale.

Ces violences ont eu lieu sur le site de la mine de
Kusasalethu, au sud de Johannesbourg.

Elles ont eu lieu alors que la vague de grèves sauvages
dans les mines d’Afrique du Sud a touché à sa fin
la semaine dernière, après trois mois de
révolte sanglante pour de meilleurs salaires, qui a
fait une soixantaine de morts et ébranlé
durablement l’économie.

« Nous n’avons aucune information sur ce qui a pu
provoqué ces violences mais nous avons appris que les
affrontements opposaient des membres de syndicats », a
déclaré M. Mogale, ajoutant qu’une personne avait
été admise à l’hôpital.

Selon Lesiba Seshoka, porte-parole du Syndicat national des
mineurs sud-africains (NUM), les heurts ont éclaté
entre ses membres et des travailleurs appartenant à un
plus petit syndicat, l’AMCU.

M. Seshoka a déclaré à l’AFP que l’AMCU –
syndicat dissident qui n’est pas reconnu par la mine –
s’était vu refuser l’autorisation d’organiser une réunion.

« Apparemment (…) ils sont revenus vers nos bureaux et
ont commencé à tirer », a dit M. Seshoka.

Durant la grève, les permanents du NUM ont souvent
été accusés d’être des
« planqués » ou trop mous face au patronat, et de
tourner le dos aux intérêts des mineurs.



Share

Tous droits de reproduction et de représentation

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*