Ahmed Keldi, ancien gérant de Makcom est en garde à vue

Ahmed Keldi est retenu à la brigade de recherche de la gendarmerie nationale de Moroni depuis ce lundi à 8 heures. A l’heure où nous bouclons ces lignes, il est toujours en détention.

Nous croyons savoir que c’est la suite de l’affaire Makcom, une société commerciale qui a été récemment mise en liquidation. Même liquidée, cette affaire se poursuit sur un terrain étonnant.

 

Selon des informations, il semblerait que le grief porterait sur les locaux qui abritaient la société Makcom, à Mtsangani au centre de la capitale.

Ahmed Keldi, détenteur d’un bail à son nom  a crée un autre fond de commerce lui appartenant.

 

Nous reviendrons avec plus d’informations sur cette affaire. Néanmoins on ne peut que s’étonner qu’Ahmed Keldi dorme dans les locaux de la gendarmerie pour une simple affaire commerciale.

M.Djoumbé / Comores infos 

1 commentaire sur Ahmed Keldi, ancien gérant de Makcom est en garde à vue

  1. Il nous faut des informations sur cette affaire.
    Un entrepreneur peut disposer plusieurs entités différentes. Ces entreprises lorsqu’elles ne constituent pas des unités économiques et sociales (ues), elles sont des entreprises distinctes. Par conséquent, certaines peuvent être liquidées si elles ne sont pas visibles. Et si le juge voit que l’entreprise pourrait être sauvée il la place en observation. Cette période ,l’entreprise continue à fonctionner. Cela n’impacte pas le reste. Si l’entreprise est vendue. Le fond du commerce ne se dissocie pas de l’entreprise surtout quand il s’agit d’une entreprise commerciale. C’est quoi le fond du commerce ? C’est l’ensemble des éléments qui composent l’entreprise. Notamment, le bail commercial, les clients ou chaland et les matériels.

    Bref, on peut disposer plusieurs entreprises dont les une sont en liquidation judiciaire et les autres restent en bonne santé.

Répondre à Mmadi Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*