Aidons nos bébés politiciens à Marcher tout seul

Certes, les Comores est loin d’être le désert de Kalahari,  pourtant des bébés politiciens continuent de tomber du ciel comme un cadeau de dieu ou plutôt le contraire, un châtiment de dieu. Pas plus tard que le mercredi, ceux qui ont suivie le débat sur (rtn) Anjouan ont vite eu les oreilles bouchés et pourtant  cette fois ci, ce n’est  pas a cause  du gargouillement du ventre de Sambi le loup  affamé perpétuellement de pouvoir mais bien évidemment a cause d’Ahmed Djaffar , une nouvelle génération  de bébés politiciens qui ne savent pas tenir leurs langues dans la bouche alors qu’il n’est pas aisé de comprendre leurs langages politiques. Et pour cause. En réplique  aux conseillers du gouverneur Salami, notre  Djaffar a martelé qu’il «  défend les assises nationales et roule pour le maintient de la tournante ».  Avec quel bilan l’ex ministre des relations extérieures défendra t il la tournante ?  Qu’elle sera la marge de manœuvre pour les pros tournante ? Petit Djaffar ! Même au sein  de vous les Anjouanais, les invitations seront sélectives  de facon a ce que les moustradrano-azalistes  puissent rayer complètement la tournante en l’envoyant aux oubliettes sous vos yeux. Ah !  Effectivement, a quoi bon de vous en vouloir. N’êtes vous pas un de nos  bébés politiciens qui pensent par le ventre plutôt que par la tête. ?
Personnellement ca me fait de la peine de voir tous ces enfants stupides semer la pagaille. A commencer par Fahami. Ne doit-on pas lui laisser sécher d’abord ses larmes ? Ce bébé boom est le plus redouté a cause de son habilité et non pas de sa férocité, non plus a causse d’une efficacité.  Après avoir subit le raclé de la part d’Azali, Fahami  ne supporte pas d’être grondé par son mollah de père  pour l’avoir déculotté au 2 eme tour  du présidentielle en  menaçant de signer, avec ou sans le consentement de Sambi, l’alliance qui va le lier témérairement à Azali. Et après qu’Azali s’est débarrassé de lui, il s’est  directement envoler pour le Qatar afin de s’amuser  en jouant ses larmes du crocodile au Cheick Hamad Al-Thani. C’est ainsi que le rêve le plus cher de bébé Fahami – être ministre éternelle –  s’est achevé mais attention, il s’est vite rendu compte qu’avant de pouvoir faire ses premiers pas dans la rue en tant qu’adulte il va lui devoir s’échapper de la soutane de Sambi : Fahami  ne s’est il pas déjà rangé contre son maitre ? Sans équivoque, Il s’est deja  dit « favorable a la suppression du tournante ». A la question de savoir s’il ne sera pas encore excommunier par Djaza, le même juge électoral qui l’a recalé pour laisser  Azali tricher, Fahami a  tout simplement compris  qu’il n’est pas aussi simple  d’échapper aux rouleaux compresseurs mis en place partout par Azali. 
Des bébés politiciens qui s’agitent ? On en a vu tous les jours et de tous les couleurs. Ils se cognent entre eux dans le bain en se disant pousse toi «  YINU NDEYAHATRU ».cela est peut être valable pour être un con ministre mais pas pour autant pour se forcer un nom d’un politicien humble. Personnellement, comment pourrais je en vouloir a un bébé politicien qui, de peur d’être grondé, dit que le pays est tombé tout seul ? Attention les enfants. Si durant les assises nationales vous aller continuez à vous agiter ainsi, c’est vous qui allez aussi tous  vous faire tomber.qui dira le contraire ? Et puisque avant de provoquer un bilan des 42 ans d’indépendance vous vous êtes systématiquement rendu compte que vos cerveaux sont restés  juvéniles depuis cette période jusqu’a nos jours, vous êtes loin d’être  de ceux qui vont redresser le pays.

En faite, être ou ne pas être pour la tournante, elle sera supprimé d’une manière ou d’une autre. Ou plutôt nous devrons supprimer coute que coute ce système qui s’est avéré  anti démocratique et anti économique. Le républicain KIKI, porte parole du gouvernement l’a déjà fait entendre : «  la tournante sera supprimée après les assises si les comoriens le décident » disait il  pour nous avertir qu’on s’achemine vers un referendum constitutionnel.
Oh mon petit  kiki,  bébé guignol de la république! Tu as vite bien compris que  si tu veux toujours occuper une place dans la table des grands  tu dois changer constamment de vestes et non pas de couches. Même si tous les jours tu ne fais que nous chier complètement. Pour amuser ton chef, Tu es Mort de rire en envoyant des imams croupir en prison. Avez vous pensez que pour un rien ces vieux peuvent mourir d’AVC en prison ? Tu sais quoi ?le  message est belle  bien  passé et porte la signature de terrorisme étatique. Tout ce bruit juste pour impressionner ton chef qui « commence à penser que le peuple n’a rien à voir dans les lois si non, pour les obéir(Edgar.A.Poe)

Affichez votre publicité sur Comores infos: Cliquez ici pour en savoir plus

Maintenant, Reste à savoir quand le peuple comorien va se révolter contre cette horde de bébés politiciens. Si c’est nous le peuple qui pleure de peur de tomber en marchant dans la rue, bien aussi longtemps qu’on va le croire, il serait très étonnant que ce soient nos bébés politiciens qui vont nous apprendre à marcher. Eux qui ont raté tous les occasions de se taire et se déchirent depuis l’indépendance pour un partage de gâteau.

Cap Patries 

2 commentaires sur Aidons nos bébés politiciens à Marcher tout seul

  1. certe la tournante n est pas bon pour le pays puisque chaque personne fait son tour voler l argent de peuple sans faire des efforts partir mais pourquoi azali n a pas dit un mot à la fin de cycle son amis belero dit non à sambi

  2. je suis de wagazidja mais je n aime pas wagagazidja brut de rien AZALI était ou quand le mouvement de 11 aout voulait faire les assises la fin de CYCLE d ikilou ??? et quand SAMBI a voulu se présenter chez les wagazidjas ikilou qui n est pas un homme msaidié bolero abdoulhab kiki djaé ils sont non à sambi

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*