Aimpsi : 259 000 passagers enregistrés en 2017

L’aéroport international Moroni prince Said Ibrahim évolue en matière de mouvement de passagers. L’année 2017, la structure a enregistré 259 427 passagers ceci incluant les départs mais aussi les arrivées. Ce chiffre représente une hausse de 14,23% de taux aux trois dernières années.

Les derniers chiffres des services statistiques ont montré que 259 427 personnes ont transité par l’aéroport international Moroni prince Said Ibrahim en 2017. Un chiffre qui inclut les passagers domestiques et qui bat le record quand on le compare aux données de ces quatre dernières années. Comme le reconnait l’Aimpsi, le nombre accru des vols, dû en grande partie par l’arrivée d’Ethiopian Airlines en novembre 2016, a aidé à établir ce record.

« Les chiffres parlent d’eux-mêmes. Il est clair que le marché est là. Le comorien voyage de plus en plus et le monde veut aussi découvrir notre pays, et chaque compagnie a sa place pour opérer et prospérer chez nous », a déclaré Yasser Ali Assoumani, le patron de l’Ampsi. En effet, en 2016, l’aéroport avait enregistré 222 495 passagers contre 202 934 en 2015, et 183 841 en 2014. « C’est une performance très encourageante, car cela va certainement nous motiver tous à continuer à travailler dur et à faire de 2018 une année encore meilleure », a-t-il poursuivi.

Ces chiffres ont été dévoilés par l’Aimpsi au cours de la cérémonie du lancement officiel de son site internet. Le www.aimpsi.com a été remis en ligne vendredi 30 mars dernier. Ce site web est voulu une vitrine de la visibilité et des flux d’informations de l’aéroport, essentiellement sur les mouvements des avions. « Les informations sont désormais à portée de main. Nul besoin de contacter des proches qui travaillent à l’aéroport pour connaitre les programmes des vols. L’aspect sécuritaire aussi, nous en avons tenu compte. », a rassuré Karimou Abdoulwahabi, le chargé de communication de l’Aimpsi, promettant, dans les jours à venir, de proposer d’autres services qui n’existent pas encore dans le site.

Toufé Maecha/LGDC


Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*