Ali Soilihi : LE 28 MAI 1978 UNE DATE A NE PLUS OUBLIER

LE 28 MAI 1978 UNE DATE A NE PLUS OUBLIER (DECES DE FEU ALI SOILIHI M’ROIVILI)
Ali Soilihi, né le 7 janvier 1937 à Majunga. Né des parents grand comorien (père de Ntsoudjini et mère de Chouwani). Il a décroché son premier diplôme au lycée agricole d’Ambatobé (Madagascar). Il a commencé sa carrière professionnelle aux Comores dans le secteur agricole puis parti en stage en France pour le Bureau du Développement de la Production Agricole dans l’Etablissement d’enseignement d’Agriculture Tropicale de Nogent en Val de Marne (France). Un autre stage dans l’Institut d’Etude du Développement Economique et Social. Il revint aux Comores et nommé Directeur de la société de Développement Economique des Comores. Elu député en 1967 et nommé Ministre de l’équipement et du tourisme en 1970 par son altesse feu Prince Said Ibrahim alors président du conseil de gouvernement. Président du Conseil Révolutionnaire en 1976.
Il prit le pouvoir par la force après un coup d’état commandité par le Mercenaire Bob Denard quelques mois après la proclamation de l’indépendance par son excellence feu Ahmed Abdallah Abdérémane paix à leurs âmes.
Dans la nuit du 12 au 13 mai 1978, ce même Denard accompagné d’un commando de cinquante mercenaires captura le Président Ali Soilihi, dispersa l’armée populaire et pris le contrôle du pays en hissant Feu Ahmed Abdallah Abdérémane comme Président.
Le 28 mai 1978, Ali Soilihi est abattu par un inconnu dont sa mort reste mystérieuse aux yeux du peuple comorien. Des sources gouvernementales disent qu’il fuyait de la prison quand un militaire armé lui a raflé quelques bals.
Commémorons cette date et prions Dieu tout puissant de lui rendre la meilleure des demeures et le paradis comme récompense de tout ce qu’il a fait pour son peuple

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*