Allah ne regarde pas la prière d’un homme qui laisse traîner son vêtement par orgueil

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

D’après Abdallah Ibn ‘Amr (qu’Allah les agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et son salut soient sur lui) a dit: « Allah ne regarde pas la prière d’un homme qui laisse traîner son vêtement par orgueil ».
(Rapporté par Ibn Khouzeima dans son Sahih n°781 et authentifié par Cheikh Salim Al Hilali dans Mawsou’a Al Manahi Char’iya vol 1 p 548)

D’après Abdallah Ibn Mas’oud (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et son salut soient sur lui) a dit: « Celui qui fait du isbal (1) avec son vêtement par orgueil dans la prière, il n’est vis à vis d’Allah ni dans le hil ni dans le haram (2)».
(Rapporté par Abou Daoud dans ses Sounan n°637 et authentifié par Cheikh Albani dans sa correction de Sounan Abi Daoud)

(1) Ce terme signifie le fait de laisser descendre le vêtement en dessous de la cheville.
(2) L’imam Al Adhim Abadi a dit dans Awn Al Ma’boud: c’est à dire que Allah ne le met pas dans le hil des péchés, ce qui signifie qu’il ne lui pardonne pas et ne le protège pas du mal. Ou bien ceci signifie qu’il ne lui rend pas le paradis permis et ne le rend pas interdit au feu…

Remarque:

Cheikh Otheimine a dit dans Fath Dhil Jalal Wal Ikram Bi Charh Boulough Al Maram vol 7 p 482: « D’après Abou Houreira (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et son salut soient sur lui) a dit: « Les cinq prières, le vendredi au vendredi, le ramadan au ramadan sont des expiations pour ce qu’il y a entre elles si on s’est écarté des grands péchés ».
(Rapporté Mouslim dans son Sahih n°233)

Une question se pose: est ce que la prière de celui dont le vêtement traîne permet d’expier les petits péchés ? La réponse est que le fait de laisser traîner le vêtement fait partie des grands péchés ainsi les prières qui ont été faites alors que le vêtement traînait ne permettent pas d’expier les petits péchés car la personne ne s’est pas écartée des grands péchés ».

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*