ALLIANCE DU SECOND TOUR: Ridja porte son soutien à Mamadou

wpid-fb_img_1457354007255.jpg

Dans une déclaration faite ce lundi, le président du Parti RIDJA a annoncé le soutien de son parti au candidat Mohamed Ali Soilihi. Le candidat du parti RIDJA a signifié que ce soutien est motivé par la volonté de sa formation politique à travailler pour l’intérêt général.

image

Un allié de poids pour le second tour de la présidentielle vient de s’offrir au candidat du pouvoir. Mohamed Ali Soilihi a reçu ce lundi le soutien de l’opposant historique Saïd Larifou dont il est  en cinquième position de l’élection primaire tenu le 21 février dernier. Saïd Larifou vient de manière solennelle apporter à Mamadou son soutien pour le second tour de la présidentielle dans une conférence de presse tenu dans son quartier général à Moroni. « La décision de la cour permet aujourd’hui au parti Ridja de prendre position de manière claire par rapport aux trois candidats qui devront se soumettre au suffrage populaire en vu de briguer la magistrature suprême de l’Etat. Après réflexion au sein du bureau politique et de larges concertations organisées au sein des organes de base, le Parti a décidé d’apporter son soutien au candidat Mohamed Ali Soilihi », a déclaré le candidat Saïd Larifou devant la presse.

Il s’agit pour le parti Ridja, d’une décision de principe, de conviction justifiée par l’intérêt du peuple qu’il a toujours défendu. « En s’alliant avec Mamadou, nous avons amené nos convictions, nos valeurs et nos projets basés sur l’intérêt supérieur de la nation contrairement aux rumeurs qui circulent, on n’a pas vendu nos principes. Il n’y a pas eu ni abandon ni revirement, c’est une alliance politique et rien n’a changé dans nos principes », a-t-il rassuré le candidat Saïd Larifou. Justifiant son alliance avec Mamadou par son sens de rassemblement, le parti Rijda confirme que devant lui, ses principes seront toujours à table. « On a choisi Mamadou par rapport aux trois candidats en lice par son dynamisme de rassemblement des forces vifs du pays », a justifié Saïd Larifou avant de précisé que « au premier tour tous les candidats exposent ses idées ses visions mais au second tour, on rassemble même ses opposant et c’est avec Mamadou que le parti Ridja a trouvé une entente », a-t-il éclairé. Le Ridja tient à préciser que cette décision est prise après un pourparler avec le candidat et non son parti.

Nakidine Hassane

2 commentaires sur ALLIANCE DU SECOND TOUR: Ridja porte son soutien à Mamadou

  1. Non il n’est pas bien plaçer pour nous expliquer ça aujourd’hui,il est bien plaçer pour que des hommes tel que Mamadou le prenne dans son clan,monsieur larifou devoile son vrai visage que dieu lui pardonne de tous les mensonges cumilers toutes ces années amen.

  2. Monsieur Larifou nous a dessus, pour sa position si hâtive puisque nous l’avons pris et donner d’adjectifs qu’aujourd’hui, nous le regrettons tous.

    parler de l’intérêt du peuple pour lui et les 8 candidats, je n’en crois pas puisqu’il légitime la corruption.
    Je ne suis pas intellectuelle ni homme politique mais je comprends qu’il y a eu une demande auprès de la haute cours constitutionnelle en vue de revoir des dysfonctionnements par rapport aux élections, la cour a décidé de faire autrement alors que la recevabilité de la demande en justice est subordonnée à la présence de l’intérêt à agir (pas d’intérêt pas d’action) et à celle de la qualité d’agir.
    L’action en justice est une liberté fondamentale pour chaque individu. Elle a pour effet de créer un lien d’instance avec les 2 parties au litige.

    Je ne suis pas juriste encore une fois, mais Maître Larifou est bien placée pour nous expliquer ça aujourd’hui il se permet de défendre d’autre liberté que la liberté et le temps l’attend dans 15 ans dans les tribunes et je vous jure qu’il le regrettera.

    Merci pour votre analyse très éclaire que Dieu bénisse notre cher pays, vive la liberté, vive la justice

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*