En ce moment

Amina Oubeid rend hommage à sa fille qui doit faire ses devoirs sous la lumière d’une bougie

Rentrée aux Comores, Amina Oubeid rend hommage à sa fille qui doit faire ses devoirs sous la lumière d’une bougie

Elle est impressionnée par la capacité de sa fille née en France à s’adapter aux dures conditions de l’archipel des Comores. Rentrée de Paris le 20 août dernier avec sa fille pour rejoindre son mari de journaliste Oubeidillah Mchangama, Amina Ali suit attentivement le comportement d’Oumaya dans un pays où la fourniture de l’électricité est sporadique, surtout au Nord de Ngazidja où habite la petite famille. La maman, une grande gueule connue sur les réseaux sociaux, a réalisé ô combien sont tenaces les habitants des îles de la lune à qui elle rend d’ailleurs un vibrant hommage. « Aujourd’hui c’est toi ma fille qui te retrouve dans cette situation inconfortable. Tu ne te plains pas, tu prends cette situation tellement avec philosophie et détachement que tu me donnes une sacré leçon de Vie », s’impressionne cette militante, membre de l’association Ufahari Wa Komori. Elle poursuit : « Il y’a encore 1 mois tu te trouvais en France avec tout le confort que l’on connait. Aujourd’hui tu te retrouves démunie de toutes ces Petites Choses confortables « et Alors ? » ». Alors on n’a qu’à faire avec car à cœur vaillant rien d’impossible.

La Rédaction

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*