En ce moment

Amine Souef dément que les Comores ne sont pas privées de leur doit de vote à l’ONU

Après des informations relayées par la presse internationale à l’instar du Figaro, Moroni porte un démenti par la voix de son ministre des affaires étrangères Amine Souef. A l’entendre, les Comores sont à jour de leurs cotisations car « autorisé à exercer le droit de vote jusqu’à la fin de la 74e session ». La 74e session n’est-elle pas clôturée depuis le mois d’octobre 2019 ?

1 commentaire sur Amine Souef dément que les Comores ne sont pas privées de leur doit de vote à l’ONU

  1. Mais ce pompon est ridicule. il prend les comoriens pour des racailles. une information universelle ne peut être l’oeuvre d’une opposition comorienne. si c’est un mensonge alors pourquoi ne pas envoyer un courrier à l’ONU pour contester la décision en justifiant que les Comores sont à jour de leurs cotisations obligatoires ? cette fois-ci, c’est la politique des amateurs qui se joue. vive l’émergence. Il est où le disciple de Pierre Bourdieu dans cette moquerie?

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*