En ce moment

ANARCHIE :
Le Gouverneur Empereur des Lois

Son Excellence Mohamed Said Fazul, Gouverneur de Mohéli, nous fait ici une démonstration de l’adage anglais « Might is Right », la loi du plus fort est toujours la meilleure.

Monsieur le Gouverneur, cite notre pauvre constitution et un arrêté proclamant son élection en 2019, pour suspendre « les ACTIVITÉS de la chambre de commerce de Mohéli » « pour des raisons d’irrégularités DANS LA PROCLAMATION des résultats ». Amba je ? Naam Sayyid Muhafidh !

Ce n’est donc pas les résultats mais la proclamation ? Celui qui les a proclamés, l’a fait dans une langue non officielle ? Était ce un homme vêtu d’un soutien gorge ? Est ce une femme édentée qui zozote et qui a mal prononcé le nom du gagnant ? Les a-t-on proclamés au moment où SONOLEC a coupé le courant ? Au moment de la sieste des amis du gouverneur qui ont été réveillés par les applaudissements du mauvais gagnant ?

Que dit notre pauvre constitution sur les prérogatives du gouverneur concernant les élections consulaires ? C’est vrai que consulaire et insulaire pourraient être de même père ou de même mère. Donc si le Gouverneur est empereur de l’insulaire pourquoi pas du consulaire ?
Est ce une manière de signifier à son grand ami, le président Azali, que les décisions d’un juge à Mohéli sont soumises à une constitution gubernatoriale ?

Quel commerçant comme-Oh-rien osera mettre en cause un arrêté signé d’un tout puissant, dont la fonction est écrite avec la même police de caractère que celle des décisions napoléoniennes ?

A HaYba nous avons un faible pour les Grands Hommes.

Gouverneur Fazul. Hip Hip Hurrah ! Longue Vie

La Rédaction

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*