Anissi Chamsidine ou l’ennemi transparent de la patrie

Opinion libre: Oui, la politique comorienne ne connait pas une limite de la métamorphose des hommes, mais en s’alliant à AZALI dans son projet de démembrement de ce qui reste de l’archipel, ANISSI CHAMSIDINE vient d’affirmer sa haine de la Nation comorienne et s’invite officiellement au côté d’AZALI, IBRAHIM HALIDI, MOUSTADROINE, LARIFOU, AHMED JAFFAR, SOUNHADJ.
Avec son parti de la rancoeur et de la rage né dans la douleur de l’échec des élections passées, ANISSI, MIROIDI, HOUSNI, MOHAMED AFFANE pensent qu’en se liant à AZALI, ils prennent leur revanche contre Anjouan.

Les anjouanais ne sont pas dupes et ANISSE comme ALI SOILIH n’échapperont pas au tribunal de l’histoire; le premier ayant trahi la Nation par un coup d’Etat à une vingtaine de jours de l’indépendance ouvrant la voie au mercenariat. Ces 42 ans d’indépendance à bilan problèmatique, c’est l’oeuvre satanique d’ALI SOILIH.
Le second croit pouvoir pousser SALAMI à la faute afin d’une guerre ouverte avec AZALI qui attend l’occasion pour mettre à genou l’île d’Anjouan et instaurer un pouvoir dictatorial à durée indeterminée.
ANISSI veut plus que ce qu’il a ammassé durant cinq ans de pouvoir d’arrogance, de détournement et de clientélisme. Professeur des collèges payé quatre mois l’année, actionnaire d’une école privée presque déficitaire, ANNISSI est propriétaire d’un villa, d’un site amenagés à plusieurs millions abritant des Hydrocarbures, propriétaire terrien en cinq ans de pouvoir. C’est dire combien le service des impôts tenu de mains fortes par MOHAMED AFFANE s’est débrouillé pour en fabriquer un millionnaire.
Oui, une partie de ce magot, biens mal acquis, s’est volatilisé dans les trois tours des élections qui se sont soldées par la cuisante défaite MAMADOU/ANISSI.

J’appelle la combative population de Ndzouani à ne ceder devant toute manoeuvre visant à mettre en danger l’unité du pays. On s’interroge sur cette liberté de réunion du parti SOMA en un moment où toute liberté de réunion est étouffée par KIKI.
J’appelle le MDC de maître Mchindra et les autres formations d’opposition à être réactives pour contrecarrer le dessein d’AZALI.

BEN ALI.

2 commentaires sur Anissi Chamsidine ou l’ennemi transparent de la patrie

  1. Ali Soiihi est mort en 1978. Il ne peut être comptable des conneries d’Ahmed Abdallah Abderemane, Djohar, Taki, Azali, Sambi et Ikililou. Pire, en plus d’être putschistes comme Ali Soilihi, Ahmed Aballah Abderemane et Azali sont également des voleurs comme le sont d’ailleurs tous les successeurs d’Ali Soilihi. Ce dernier était honnête contrairement aux autres y compris Sambi, l’homme des trafics liés à la vente de la citoyenneté comorienne. Laissez Ali Soilihi tranquille et occupez-vous des mafioso Azali, Sambi et Ikililou

    • Hadji anouar, defends ali soilihi comme tu veux mais il est celui qui a fait sombrer notre pays dans ce periple kafkaïen. Une nation qui venait d avoir l indépendance, nous n avons mm pas eu le temps de dire ouf. Et depuis les Comores sont tombées dans cette spirale negative des coups d etats qu aujourd’hui Azali continue de perpétrer. C est un constat indelebile.

Répondre à Youssouf Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*