En ce moment

« Anissi ne peut pas rester à la rupture et dire ce qu’il veut. Il a travaillé avec cette même justice »

Le directeur de cabinet du chef de l’État répond au gouverneur d’Anjouan qui a avoué n’avoir pas confiance à la justice comorienne: « Il ne peut pas rester dans la rue et dire ce qu’il veut. Il devrait demander ce qui se passe. Ce que je peux dire, ces juges sont là depuis longtemps. Ils ont travaillé à la justice sous Sambi, Ikililou et les autres présidents. Il était gouverneur sous Ikililou. C’est la même justice qui nous a emprisonné », Belou.

Pour ce qui est des accusations portées contre le parti présidentiel CRC dont il est le secrétaire général, Belou estime que le gouverneur d’Anjouan lance des polémiques mensongères : « Les ministres du gouvernement ne sont pas issu du CRC. Kiki, Msaidié, Djamalilay, Bianrifi, Nourdine, Djae, et Dhulkamal issu de son parti politique ne sont pas de notre parti. Les 3 gouverneurs ne sont pas issu de notre parti. Jugez vous-même »

La Rédaction

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*