Anjouan: un jeune s’écroule après avoir consommé la drogue « Chimique »

Mercredi en fin de journée à Anjouan sur la place M’roni, principale gare routière de l’île, un jeune s’écroule après avoir fumé une drogue ravageuse.

La « chimique » est son nom. Il s’agit d’ une drogue de synthèse qui fait des ravages aux Comores. Celle-ci se consomme à la manière du cannabis. À la différence près, elle n’émet à peine qu’une faible odeur de plastique en combustion.

Fabriquée artisanalement sur l’ensemble du territoire comorien, sa procuration est donc aisée. Divers éléments entre dans la composition de cette substance psychotrope. Il y a entre autre : De l’éthanol, du tabac, de la poudre de pile électrique, des produits pharmaceutiques…

Aussitôt pris, les effets néfastes de ce stupéfiant sont immédiats chez le consommateur : Vomissements, troubles de la perception, perte de connaissance, extrêmes convulsions…

Ici, deux taffes seulement ont eu raison de ce jeune et l’ont plongé dans les vapes.

Contribution de D.Y

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*