Anjouan : Un réseau de fraudeurs d’électricité démantelé

Depuis 15 jours, EDA a lancé une machine de guerre contre les fraudeurs d’électricité. La brigade de contrôle de la société d’électricité d’Anjouan a démantelé une soixantaine de cas de vols. Des fraudeurs qui avaient aussi un service clientèle parallèle qui distribuait des factures.

Electricité d’Anjouan (EDA) mène une traque contre les trafiquants de courant électrique. Après deux semaines de contrôle, la société a mis la main sur 59 fraudeurs. Parmi eux, certains ont été placés à la prison de Koki. Après Nyoumakélé, Cuvette et d’autres régions, c’est actuellement la zone de Bandrani qui est passée au peigne fin par les hommes de la brigade de contrôle d’EDA.

« Les branchements directs sont les plus nombreux et les fraudeurs distributeurs représentent plus de 60% des cas. Chacun aurait électrifié plus de 10 foyers. Dans chacune des maisons contrôlées, il y avait un disjoncteur. Ces escrocs distribuaient également des factures à leurs clients fantômes », nous a confié Fradi Dine Ahmadi, responsable des pénalités à la société. Un branchement est qualifié de direct, si le fil qui alimente le réseau dans une maison est branché avant l’entrée du courant dans le compteur. Ces cas sont favorisés par des agents d’EDA et des électriciens.

La justice de Mutsamudu a pris l’affaire en main. « Deux personnes qui ont écopé de quelques mois de prison ont payé leurs amandes hier, soit 250 000 fcs chacun et ont donc été libérés » a indiqué le service des pénalités d’EDA. « On enregistrait une perte de 40% de recettes. C’est ce qui causait la coupure générale du courant entre 1h et 4h du matin », précise Sitti Nidhoir du service de communication de la société avant d’ajouter que « les générateurs ne souffrent pas autant qu’avant ». Les estimations soupçonnent la capitale de Ndzouani dans cette affaire de vol de courant. Et la brigade de contrôle n’avance toujours pas son plan d’attaque dans les régions.

Nabil Jaffar

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*