En ce moment

Après des jours sans nourriture ni logements, deux comoriens bloqués en Tanzanie ont fait une crise démence

Les comoriens bloqués à Tanzanie par le gouvernement comorien paient le pris le plus fort. Après la disparition tragique d’une d’entre elles, deux autres personnes viennent de faire une crise de démence. Une mère et un homme. Ils ont passé plusieurs jours sans logement ni nourriture. Ils n’ont pas pu résister. Ils sont livrés à eux-mêmes. Rappelons que plus de 300 personnes sont coincées par le gouvernement en Tanzanie sans assistance.

Plus de 50 personnes dorment dans les rues de la capitale tanzanienne, Darsalam. D’une journée à une autre, le coordinateur des actions du COVID-19 Houmedi Msaidé et le ministre des affaires étrangères ne font que palabrer. Il est temps que l’État comorien agisse pour que les compatriotes ne s’ éteignent pas un à un.

La Rédaction

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*