Arabie saoudite: décapitation d’un homme responsable d’un accident de la route

Un tribunal saoudien a condamné à mort un chauffard de 45 ans qui avait causé un accident de la route dans lequel six personnes, dont des enfants, avaient perdu la vie. L’homme a été exécuté, indiquent des médias locaux.
Reconnu coupable d’avoir provoqué il y a quatre ans un accident de la route dans lequel avaient péri six personnes, un homme a été condamné à mort en Arabie saoudite, signale le portail Eremnews. La sentence a été mise à exécution le lundi 25 décembre, ce qui n’a été annoncé que le lendemain.
Le responsable de cet accident, Muhammed al-Kahtani, âgé de 45 ans, a été décapité.

En 2013, cet homme en état d’ébriété conduisait sa Jeep à une vitesse de 200 kilomètres par heure lorsqu’il a percuté une voiture dans laquelle se trouvait une famille de sept personnes, précise le portail. Six d’entre elles, dont des enfants, sont mortes dans l’accident. Seule une fillette a survécu à la collision.
En septembre, le roi Salmane ben Abdelaziz Al Saoud avait publié un décret autorisant les femmes à conduire, renversant une politique de longue date considérée comme un symbole de l’oppression. En outre, la Direction générale de la circulation a annoncé en décembre que les Saoudiennes pourront bientôt conduire des motos et des camions.
La peine de mort est largement pratiquée en Arabie saoudite pour de multiples délits comme, par exemple, l’homicide, le viol, le vol à main armée, le trafic de drogue, la sorcellerie ou le sabotage. En 2017, plus d’une centaine d’exécutions ont eu lieu, indique le site Death Penalty Worldwide. Le plus souvent, les prévenus sont décapités au sabre.

Sputniknews

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*