En ce moment

Arrêt sur image : À Moroni sur les murs « Azali nalawe »

La colère monte. L’interdiction de manifester poussent certaines personnes à s’exprimer sur les murs des immeubles de la capitale. Voici ce qu’on a vu ce matin :

La Rédaction

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*