Arrivée du président des USA Barack Obama au Sénégal

senegalLe président des Etats-Unis Barack Obama a entamé mercredi soir à Dakar sa première tournée en Afrique subsaharienne depuis son arrivée à la Maison Blanche. Son voyage est marqué par l’état de santé critique de Nelson Mandela, premier président noir d’Afrique du Sud âgé de 94 ans.

M. Obama, accompagné de son épouse Michelle et de leurs deux filles, Malia et Sasha, a été accueilli par son homologue sénégalais Macky Sall et son épouse Marème. Il doit séjourner à Dakar jusqu’à vendredi matin.

Jeudi, il donnera une conférence de presse conjointe avec le président Sall, puis se rendra ensuite à la Cour suprême où il doit prononcer un discours sur l’Etat de droit.

Dans l’après-midi, il visitera en famille sur l’île de Gorée, au large de Dakar, haut-lieu de mémoire de la traite négrière et sa tristement célèbre « maison des esclaves » où l’ont précédé deux autres présidents américains, Bill Clinton et George W. Bush.

Après avoir rencontré vendredi matin des hommes d’affaires américains installés au Sénégal, M. Obama se rendra à Johannesburg pour un week-end d’entretiens et une conférence de presse commune avec le président Jacob Zuma, à Pretoria.

Visite de la cellule de Nelson Mandela

Le président américain doit aussi se rendre au Cap, où il visitera la cellule dans laquelle Nelson Mandela a été incarcéré pendant un quart de siècle, sur l’île de Robben Island.

Mais l’état de santé de l’ancien président sud-africain héros de la lutte anti-apartheid, qui à bientôt 95 ans est hospitalisé depuis presque trois semaines à Pretoria pour une grave infection pulmonaire, pourrait venir bousculer ce programme.

La ministre sud-africaine des Affaires étrangères Maite Nkoana-Mashabane a affirmé mardi que le président américain ne rencontrerait probablement pas M. Mandela. « Le président Obama aurait aimé voir le président Mandela mais il est souffrant », a-t-elle expliqué.

Barack Obama n’a rencontré Nelson Mandela qu’à une seule reprise, en 2005 à Washington, alors qu’il était jeune sénateur, mais les deux hommes se sont entretenus par téléphone à plusieurs reprises depuis.

Après l’Afrique du Sud, M. Obama se rendra en Tanzanie où il discutera avec le chef de l’Etat Jakaya Kikwete et visitera la centrale électrique Ubungo avant de rentrer à Washington le 3 juillet.

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*