Assassinat d’un jeune homme à Moroni : La famille du défunt réclame justice

Lundi 05 février aux environs de cinq heures du matin un jeune homme du quartier Bacha, a été retrouvé agressé, gisant devant la porte de chez sa grand-mère. Agé de vingt-quatre ans, il étudiait à l’école Avenir de Moroni en classe de terminal. Ce dernier est décédé dans la nuit du lundi à l’hôpital Ibn Al Khalifa de Moroni suite à des problèmes respiratoires. A en croire un membre de sa famille, cette affaire ne restera pas sans suite et une enquête est ouverte par la police nationale depuis mardi matin.

Un jeune homme de Moroni Bacha âgé de vingt quatre ans a été retrouvé sauvagement agressé lundi 05 février aux environs de cinq heures du matin. Ce dernier s’appelait Karim Aladin et étudiait à l’école Avenir de Moroni en classe de terminal. Il décédera des suites de ses blessures. Après l’avoir agressé, les agresseurs l’ont laissé devant la porte de chez sa grand-mère au quartier Bacha.

C’est à cinq heures du matin après la prière qu’on l’a retrouvé allongé devant chez sa grand-mère. Il était inconscient, à ce moment le Cosep l’a emmené aux urgences à El-Maarouf. Étant donné que son état était critique, ils l’ont transféré à l’hôpital Ibn Khalifa de Moroni, a témoigné son oncle Abdallah Saïd à Al-watwan.

Le défunt avait reçu un coup sur la tête, le médecin qui le soignait, a expliqué aux membres de la famille que le choc était terrible. Il a parlé de “10% de chances de survie”.

Le jeune homme était placé en soins intensifs sous assistance respiratoire “car les poumons étaient aussi sérieusement endommagés”, selon notre interlocuteur.
Après avoir passé plusieurs heures dans le coma, il rendit les armes dans la nuit du lundi 05 février à l’hôpital Ibn Al Khalifa de Moroni.

L’oncle du défunt, a affirmé dans son témoignage à Al-watwan qu’ils ont porté plainte. De même, il a ajouté que les amis du défunt ont été convoqués à la police et qu’une enquête était ouverte.

Neema Zakidine/ Alwatwan

1 commentaire sur Assassinat d’un jeune homme à Moroni : La famille du défunt réclame justice

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*