Assemblées annuelles de la Bad : une enveloppe de plus de 4 milliards de francs en appui au secteur de l’énergie

La Bad a élargi son enveloppe des financements des infrastructures énergétiques aux Comores, a-t-on appris du site d’information de l’institution financière panafricaine. La bonne nouvelle pour le pays tombe lors des assemblées annuelles de la Bad qui se sont tenues du 14 au 19 juin à Malabo, en marge duquel le ministre des Finances, du budget et du secteur bancaire, Saïd Ali Saïd Chayhane, et la directrice générale adjoint de la banque pour l’Afrique de l’Est, Nwabufo Nnenna, ont signé l’accord de financement d’un montant de 8,63 millions d’euros.

 

Le Groupe de la Banque africaine pour le développement (Bad) se porte à nouveau au chevet du secteur de l’énergie de l’Union des Comores en lui accordant un financement supplémentaire. Ces sont, entre autres, les retombées des assemblées annuelles de la Banque tenues à Malabo dans lesquels le ministre des Finances, du budget et du secteur bancaire Saïd Ali Saïd Chayhane a pris une part active.

Ce financement constituera sans nul doute une bouffée d’oxygène pour un secteur qui peine à sortir la tête dans l’eau malgré les efforts du gouvernement et ses partenaires multiformes. Le cyclone qui a dernièrement frappé le pays n’a pas arrangé les choses pour une société qui a subi de nombreux dégâts de ses infrastructures. « Nous voulons saluer les efforts déployés par la Bad pour le développement de notre pays. Ce financement supplémentaire pour le secteur de l’énergie va permettre à notre pays de résoudre les difficultés liées en la matière« , s’est réjoui le ministre Saïd Ali Saïd Chayhane, cité largement par le site du Groupe de la Bad.

Toujours selon le site web du groupe (afdb.org/fr), la directrice générale adjointe de la banque pour l’Afrique de l’Est, Nwabufo Nnenna, a assuré au ministre comorien de la disponibilité de la Banque à « toujours accompagner l’Union des Comores » et promis que « tous les efforts seraient déployés pour la réussite de l’ensemble des projets« . « Cette année, nous préparons trois projets pour les Comores, dont un dans le secteur routier et un autre pour l’appui à l’administration générale du pays. Nous espérons, d’ici à la fin de 2019, lancer le projet pour le fonds spécial de soutien. Des discussions vont bientôt débuter pour finaliser tous ces projets« , a indiqué la dirigeante de la Bad.

Pour rappel, la Bad finance plusieurs projets aux Comores notamment dans le secteur de l’énergie avec le projet (Pasec) entamé depuis 2014. Elle (Bad, Ndlr) porte également son appui sur les infrastructures routières avec le financement de la réhabilitation complète de 47km de route. La Bad est également partenaire sur le projet prévoyant des mesures de lutte contre l’érosion côtière et un programme de renforcement des capacités institutionnelles de l’administration comorienne, en particulier par la mise à disposition de spécialistes en réforme institutionnelle et en passation de marchés publics.

M.Mbaé / Alwatwan

1 commentaire sur Assemblées annuelles de la Bad : une enveloppe de plus de 4 milliards de francs en appui au secteur de l’énergie

  1. beaucoup d’aide mais les comoriens ne vois aucune réalisation de leur gouvernement bande des voleurs vous allez tous périre dans l’enfer.

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*