Assises nationales: l’autisme douteux des Idrisse Mohamed fait craindre le pire…

L’autisme d’Idris Mohamed et des autres membres du M11 relève du truisme. Comment peuvent-ils croire à la possibilité d’organiser des Assises saines alors que tout démontre que c’est une mascarade… Le contexte est celui du coup d’Etat permanent… Azali a mis en veilleuse les institutions, viole les règles de l’Etat de droit et de la démocratie. 

Affichez votre publicité sur Comores infos: Cliquez ici pour en savoir plus

Les assises sont érigées en assemblée constituante et Azali exige d’avance que les comoriens se plient aux conclusions qui pourraient émaner de ce qui s’annonce d’ores et déjà comme une foire, un passage en force. Azali remet ainsi en cause la possibilité que le peuple souverain soit consulté dans le cadre d’un référendum. C’est ce qui accrédite la thèse du tripatouillage de la loi électorale en faveur du suffrage universel indirect. Le contexte est aussi celui de la de réécriture de l’histoire: Azali parle de force d’interposition concernant sa prise de pouvoir en 1999 alors que pour les comoriens, c’est un coup d’Etat. Par la voix de son VP Moustadrane, Azali considère que le débarquement du 25 mars 2008 à Anjouan est un coup d’Etat contre l’Etat d’Anjouan, ( propos tenus par Moustadrane en sa présence à Sima). 

Une incohérence pour un président qui assimile droit à la présidence tournante au séparatisme. Nous espérons qu’Idriss MOHAMED (et son M11) , théoriquement grand défenseur de l’unité nationale, et chef de comité maore clarifiera sa position là-dessus. Quelques exemples parmi tant d’autres que nous allons à des Assises patronnées par des gens qui cherchent à imposer leurs vues par les moyens de la puissance publique. Comment Idris MOHAMED et ses amis du M11 peuvent-il ne pas voir qu’Azali outrepasse son rôle de facilitateur et de logisticien et s’est accaparé des Assises, en imprime l’ordre du jour et le tempo au point d’en faire une mission de son gouvernement? Est-ce c’est le rôle d’Azali, marqué politiquement et responsable d’une partie importante du bilan d’assurer la paternité des Assises comme cela se passe? 

Le M11 ne communique pas et a failli à son devoir de transparence. En lieu et place, c’est le pouvoir qui communique et distille les informations, ce qui nourrit à juste titre le suspicions d’un plan caché d’Azali qui a phagocyté, noyauté le M11. Il faut bien plus que quelques commentaires glissés par-ci, par-là ou une conférence de presse jouant des postures et des formules péremptoires, improvisée à la hâte suite à la charge du Front républicain pour rassurer les comoriens à qui on refuse la possibilité de créer le débat. Est-il juste que les comoriens ne sachent toujours pas l’ordre du jour des Assises alors que c’est le sujet envahissant dans le pays? Idris MOHAMED et les siens , en plus d’être autistes, sont -il en train de jouer aux naïfs, aux apprentis sorciers dans cette affaire? Difficile de le croire! Les Idris ne sont pas des novices en politique. L’autisme des Idris MOHAMED est à prendre au sérieux.

 Les Idris MOHAMED sont de ces frères de Ngazidja, portés par un sentiment d’hégémonie et d’arrogance, assimilant les Comores entières à leur île natale (souvent c’est inconscient) et que les autres îles n’existent pas, au point de croire aujourd’hui qu’il suffit d’accuser la Tournante de tout pour l’abolir, d’oublier ainsi qu’en la matière, il se pose avant tout un réel problème de droit… Je me souviens de la réaction d’Idris MOHAMED quand il y a eu le scandale de la décision de la CC qui a invalidé la candidature de Sambi, en traitant celui-ci de RESSORTISSANT NON GRAND COMORIEN. Cette monstruosité qui aurait été assimilée à du séparatisme AILLEURS n’a guère ému Idris MOHAMED malgré le sens de son engagement et ses principes. Idris MOHAMED eut JUSTE une réaction faussement résignée et dira en gros ceci :  » Les mentalités ne sont pas encore suffisamment évoluées et prêtes pour l’abandon de la présidence Tournante »… 

ET LE TOUR RECOMMENCE EN 2016…. Ce ne sont pas les ANJOUANAIS qui l’ont imposée cette fois-ci comme on a coutume de le dire, mais les IDRIS! Alors la présidence tournante malgré nous et à cause des ambiguïtés des Idris a été renforcée par une autre jurisprudence radicale. C’EST UNE LOI RECONFIRMEE PAR LES AMBIGUITES DES IDRIS… Le débat sur la Tournante est donc une question de loi avant d’être autre chose.. C’est en cela que LES Idris auraient tort de vouloir parler de la Tournante juste en la mettant en procès… Participeront-t-ils avec mépris et arrogance envers leurs frères des autres îles à créer une inégalité devant la Loi? Une forme de ségrégation devant la Loi? 2016 est une présidence Tournante pour les uns? Et 2021 et 2026 seront des présidences non tournantes au détriment du droit des autres? Le M11 aura-t-il la capacité de casser la poire en deux, de ne pas créer des frustrations, de la ségrégation, de l’injustice entre gens qui cherchent en apparence à créer une société nouvelle? EN DEMANDANT A AZALI DE REMETTRE SA PRESIDENCE TOURNANTE EN CAUSE? ET DE S’ASSEOIR SUR UNE NOUVELLE PRESIDENCE CONFORME AUX NOUVELLES ASPIRATIONS? Je ne le crois pas! Les Idris MOHAMED ne doivent pas se contenter des formules à l’emporte-pièce et des postures face aux enjeux réels de ce débat; ils doivent sortir de leur autisme douteux, regarder la réalité en face et prendre leurs responsabilités, et pour une fois être égaux à ce qu’ils prétendent être.

 Leur envie de vouloir marquer l’histoire des Comores d’un angélisme béat doit se conjuguer avec un souci de réalisme et de lucidité. Je pense que les gens du M11 jouent gros dans cette affaire…. On ne peut que leur conseiller de tempérer leur ardeur….
AHMED Bourhane

1 commentaire sur Assises nationales: l’autisme douteux des Idrisse Mohamed fait craindre le pire…

  1. Trop facile de critiquer Mr Idriss Mohamed alias Mr Intégrité territoriale alias Mr Le Haut connaisseur en droit internationale alias Mr Hypocrite .
    Il a l’ habitude de se mettre en contradiction avec lui même de manière permanent sur ces articles . Considérant que la Grande Comore est le Métropole des 2 autres iles ( Anjouan et Mohéli ) et par conséquent la population des autres sont moins que rien .
    Ce Idriss et son comité ont condamné avec fermeté le décasage des Comoriens de Mai 2016 à Mayotte et a meme
    poussé le President AZALI à dénoncer cela lors de l’AGNU en septembre 2016 . Bien heureusement que le président AZALI est un sage et n’ a pas évoqué cela à l’ Assemblé de l’ONU puisqu’il sait très bien que vous pouvez pas vous accaparez des terrains qui ne vous appartient pas et construire des bidonvilles.
    IRONIE DU SORT , 6 mois après , le 12 Janvier 2017 , le maire de Moroni et le gouvernement ont délogé et détruit les bidonvilles construit par les Anjouanais et les Mohélien dans la capitale de l’ union des comores .
    Ici à Mayotte nous avons vu le mutisme de ce Phénomène d’ IDRISS et de son comité sur cet affaire , alors que cela s’ est passé dans des conditions pire qu’a Mayotte, de plus on ne leur a meme pas autorité à aller s’ installer sur la place de l’ indépendance à Moroni ,contrairement à Mayotte , on leur a laissé dans notre place de la République à la jetée de Mamoudzou . On peut comprendre ce mutisme puisque LE SERPENT S’ EST MORDU LA QUEUE.
    Mr Idrisse le donneur de leçon n’ a pas non plus condamné les propos du Maire de Moroni , lorsqu’il dit …dixit  » Ces gens là ont un chez eux , ils n’ ont qu’ a rentré chez eux « . les Anjouanais et les Mohéliens qu’ on a détruit leurs taudis doivent rentrer dans leurs iles respectives . C’est flagrant et très étrange que Mr Idriss n’ a pas réagit à ces propos . Lui qui à envoyé sa fille à Mayotte et vit dans une taudis , lui a recommandé de se marié avec un Mahorais ou blanc pour que ses petits fils soient de Nationalité Francais ? il est difficile à cerner ce IDRISS .
    Mais c’ est seulement nous les Mahorais qui l’ ont bien compris avec son hypocrisie. Nous l’ encourageons à continuer de nous prendre comme des aveugles et des abrutis .
    IDRISS et son comité organise un pseudo congrès mensongere en appelant qu’ il faut intégrer les Mahorais dans les administrations de l’ union des Comores alors ce meme IDRISS et son Comité ont était le première à fustiger et crier leur hostilité lorsque le Mahorais HAKIME ALI SAID a voulu se présenter à la présidence tournante de l’union des Comores en référant la loi de la constitution comorienne qui lui donne le plein droit . C’est vrai que le ridicule ne tue pas « . Mais vu que IDRISSE s’ opposait avec bec et ongle la candidature de Hakime le traitant d’ arrogant alors il devait soutenir celle de Youssouf SAID du front démocratique , mais il s’ y opposait aussi farouchement .
    On ne sait plus de quel pied danser avec ce phénomène d’ IDRISSE et son comité , le pire , le soi-disant sage de ce comité (EL-HANIOU) fait appel à DAECH et l’ Etat islamique lors de leur journée Maoré du 11 nov 2016 pour venir attaquer Mayotte pr qu’ il ait un bain de sang , c’est grave , même leur sage a perdu la raison. Heureusement que KIKI le ministre de l’ intérieur a condamné rapidement ses propos .
    Pourquoi tant de HAINE aux Mahorais qui ne veulent pas cohabiter , ni avoir un destin commun avec des hypocrites .

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*