Assises nationales: le faux Rendez-vous du CPAN aux Mitsamiouliens

Dimanche 14 Janvier, le Comité chargé de préparer les Assises nationales (CPAN) avait prévu de se rendre dans le nord, dans la ville de Mitsamiouli, pour une rencontre de sensibilisation et d’échange. Le message de mobilisation est parvenu aux chefs locaux dans la soirée du samedi 13 janvier, c’est-à-dire à la veille de l’événement. Malgré cette mauvaise communication, les habitants de la capitale du nord ont attendu le Comité du Président Said Mohamed Saggaf…toute la journée.

« Sachez que les images qui circulent sur internet depuis hier ont pour objectif de tromper l’opinion sur l’accueille des Mitsamiouliens. Des personnes de mauvaises intentions ont en effet pris des photos des premiers arrivés dans la grande salle de l’Adcs pour ensuite dire qu’il n’y avait pas un nombre important d’auditoire, des heures avant le commencement. Plus dommage encore, c’est le silence observé par la Commission chargée de la Communication du Comité de Pilotage des Assises Nationales à propos de cette intox médiatique », regrette un jeune cadre de Mitsamiouli. 
Il se trouve que la Maire de la ville, Mme. Soilha Said Mdahoma, avait installé 200 chaises. « Elles étaient toutes remplies de monde », témoigne une femme qui était présente sur les lieux « depuis 10Heures » selon ses dires. Des Notables, Chefs du village, des jeunes cadres, des femmes et des cadres politiques de la municipalité étaient également présents. Malheureusement, cette longue attente qui n’a pas été couronnée puisque les hauts responsables du CPAN étaient tout simplement absents. Ni le Président Said Mohamed Saggaf, ni le porte parole Said Larifou, ni Djaé Ahamada Chanfi ou autres leaders du RDV nationales n’étaient là.
Prévu débuter à 10H00, les quelques membres du Comité qui se sont rendu dans le nord sont arrivés à Midi, sans les fiches techniques de contribution des habitants. « Les fiches nous ont parvenu qu’en début de soirée, à 16H30 exactement », a déclaré le dénommé Ledur, un autre jeune de Mitsamiouli.
Il faut donc remettre en question le service de communication du CPAN. Ils ont très mal joué dimanche dernier. Et s’il y a eu quelques échanges sur les assises nationales malgré le faux pas du Comité, c’est grâce aux efforts de Madame le Maire et l’engagement des autorités de la localité à l’instar de la Ministre Dr. Fatma Rashid.
Une chose est sûr : ce rendez-vous manqué du CPAN ne réussira jamais à ternir l’image de la ville de Mitsamiouli et l’adhésion sans retenue des régions du nord non plus. Un Kibla reste un Kibla.

Hodary Said Hilali 

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*