Assises nationales: Le parti Juwa se retire

Coup dur pour le président Azali Assoumani qui a de ces Assises son tremplin dont l’objectif principal  (encore inavoué) est la suppression de la tournante.

Ce vendredi 11 novembre 2017, l’alliance de l’opposition,  en tête le parti Juwa et le Front Républicain  (FReSUN) a signé une résolution où elle décide de « retirer ses représentants du comité de pilotage de ces assises nationales ». Un camouflet quand on sait que le chef de l’Etat a programmé d’investir ledit Comité le lundi 13 novembre prochain.

L’alliance de l’opposition déplore le format du comité de pilotage qu’elle ne juge pas inclusif malgré les chants de sirène du gouvernement qui se mouille pour vendre aux naïfs son poudre de perlimpinpin pendant que la communauté internationale signe et persiste que le pays doit à tout prix sauvegarder les acquis, autrement dit la tournante, gage de stabilité.

Dans sa résolution, l’alliance de l’opposition menace de ne pas reconnaître les conclusions des Assises si elles remettaient en cause l’unité nationale, le caractère démocratique des institutions et, cerise sur le gâteau, les acquis de l’Union des Comores. À bon entendeur. Salut.

M.Djoumbé/Comores infos 

1 commentaire sur Assises nationales: Le parti Juwa se retire

  1. Si le lundi devra être le 13 Novembre , le Vendredi ne peut alors être le 11 Novembre .
    Jetez un petit coup d’oeil à vos contenus avant de les publier. Cordialement !

Répondre à BACO ZYNGUI Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*