Assises nationales: Les députés réclament leur place

C’est au cours d’une conférence de presse ce matin au palais du peuple que les députés de la nation se sont exprimés sur les assises nationales. Dans un premier temps, ils ont confirmé leur souhait de voir une organisation des assises nationales avec une participation active de l’Assemblée.  » On n’est pas contre les assises mais les députés n’ont pas eu leur place. La désignation du vice président Maoulana Charif n’a pas suivi aucune norme démocratie ce qui fait qu’il ne nous représente pas. Il n’a aucune légitimité de l’Assemblée. À cela, nous voulons notre place et nous militons pour des assises nationales pour tous »; a-t-il déclaré le député Tocha Djohar.

De son côté, le député Ali Mhadji s’interroge du caractère démocratique d’organiser des assises nationales sans tenir compte des élus de la nation.  » C’est dommage que notre pays est amené vers une dérive, avec autant de doute sur la paix et la stabilité du pays. Et nous demandons au gouvernement qu’il n’est pas trop tard pour bien faire, il faut qu’on arrête nos bêtises pour les biens de notre pays. Je sais que personne n’est contre ces assises mais on est contre le format actuel »; a -t-il précisé.
Selon le député Alfasse, « il n’est pas normal que le Député Maoulana représente l’Assemblée dans le CPAN. Il représente son parti la CRC et non, l’Assemblée ». Le député Nassim de son côté, il a confirmé que l’Assemblée n’a jamais été consultée pour proposer quelqu’un dans le CPAN.

Nakidine Hassane, journaliste

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*