Au lieu de colmater, Belou ouvre une brèche à la désobéissance civile

Opinion libre: Quand on a le pouvoir sans poids politique, il faut s’assurer que personne ne viendra vous déranger. Mais bien franchement sur le cas de Belou, il est dérangé mentalement. C’est épouvantable d’avoir à écouter ses propos cyniques, racistes et les menaces à l’endroit des anjouanais qu’il a proféré à travers les médias. Sans doute, il n’a pas digéré l’appel à la désobéissance civil, mais au delà jusqu’à traiter les anjouanais d’envahisseurs qu’il accuse d’étouffer Ngazidja, Bellou est pathétique.

Comment ne pas dire que Sambi est condamné par la politique alors que sans être inculpé, Belou demande publiquement aux anjouanais de payer 100 millions de dollars avant de réclamer sa libération? Combien les deux procureurs ont payé pour faire libérer Mamadou qui est déjà inculpé et notifié de sa mise en détention préventive?
Considérant que les audiences sur cette enquête émane du rapport parlementaire ;
du moment que 3 des 5 députés qui ont diligenté cette enquête ont saisi officiellement le procureur pour se dissocier de cette rapport truffé et falsifié ; juridiquement, toute l’enquête devait s’écrouler et les charges s’effondrer.

Ainsi la libération de Mamadou justifie la controverse de cette enquête : pour justifier leurs actes, les deux procureurs ont menacé de convoquer Houmed Msaidié et Ikililou le lendemain pour les mettre aussi le fer aux poignets. ce qui aurait pu compromettre le referendum dans le hamahamet, le mboudé et moheli. La présidence a pris la décision de fermer les yeux et légitimer cette ingérence des deux procureurs encore pour des raisons politiques.

Belou doit comprendre que le peuple refuse d’obéir à la dictature du pouvoir. L’appel est lancé a la désobéissance civil, sommes nous tous d’accord doit être non violente. Encore faut-il le dire, la violence des policiers appel à l’état de nécessité et la légitime défense des manifestants pour se protéger. N’oublions pas qu’a plusieurs reprises KIKI a fait recourir à des milices pour ses sales besognes sans que belou le désapprouve. Ainsi, Belou en tant que premier responsable de la défense doit trouver une solution pour permettre à la population de manifester pacifiquement sans subir de violence policière.

Belou se trompe d’une époque. Il a laissé entendre aux anjouanais qu’ils devront s’exprimer au nom de JUWA. Est-il nécessaire de lui dire de voir les images du jour de l’arrivée de Sambi ? Ce sont presque tous des grands comoriens. Il s’agit bien de la même obsession schizophrénique dont le pouvoir a fait sienne pour interdire, le cercle universitaire, la société civil, l’opposition, d’expliquer à la population ce qu’ils pensent du projet constitutionnel.

En fin, de Martin Luther King à Mahatma Gandhi, « quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs », constitution montagnarde.
Bref, Belou est avisé, le peuple est encouragé,
vive la démocratie
Abat la dictature d’Azali

Par Cap Patrie

4 commentaires sur Au lieu de colmater, Belou ouvre une brèche à la désobéissance civile

  1. Mais les politiciens anjouanais sont vraiment bêtes et sont d’accord de tout ce que diront les wangazidjas vis à vis des anjounais . donc ce qu’a dit belou ne dérange personne puisque moustadiroine ,le président de l’assemblée l’ont félicité

  2. Je pense qu’il faut arrêter de mettre de l’huile dans le feu.Inutile de faire des généralisations quand il s’agit de comportement de xénophobie car ce type de comportement on peut le retrouver partout.En revanche de tels propos venant d’un, soit disant responsable politique, sont inadmissibles et indignes. Mais cela lui ressemble beaucoup et il ne peut pas s’en empêcher tellement il est trop bête.Et malheureusement pratiquement tous les membres de ce comportement sont atteints de cette maladie et ils sont incurables.

    Ahmed KADER

  3. Il ne faut pas généraliser les esprits de caniveaux. Le diatribe de belou envers les anjouanais est a condamner avec rigueur et rien ne justifie cela.donc ne stigmatisons pas les mgazidja comme l’a fait belou avec nos frère comoriens d’origine anjouanais..rien de tel n’est tolérable.belou doit démissionner .des escuses ne suffiront plus

  4. Belou n’a fait que dire à voix haute ce que tout politicien Mgazidja dit à longueur de journée. Le Mgazida est raciste envers les mohéliens et les anjouanais, donc il exagère pas ildit ce que beaucoup de grands comoriens disent tout bas

Répondre à Ahmed KADER Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*