En ce moment

Au palais de justice ce lundi 10 août, plusieurs personnes dénoncent l’impunité des violeurs

Plusieurs personnes se sont réunies devant le tribunal de Moroni pour demander justice. Aujourd’hui seront jugés plusieurs violeurs d’enfants. On peut le lire dans les pancartes « une enfant n’est pas une femme ». Les manifestants dénoncent également le comportement des professeurs qui violent leurs élèves.

La Rédaction

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*