Aucune femme n’a été agressée sexu3llement par les gendarmes à Bahani

Une fausse information a été publiée sur les réseaux sociaux pour salir l’image des gendarmes. Il n’y a pas eu d’agression sexu3lle contrairement à ce qu’affirme la page Facebook la voix des Comores. Nous pouvons confirmer que cette information est une invention, de l’intox. Un journaliste est allé sur place pour vérifier l’information et c’est complètement faux.

La publication des fausses informations concernant la ville de Bahani risque de discréditer la violence que la population a subit.

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*