En ce moment

Aux Comores, le Président Azali Assoumani glisse involontairement vers un régime totalitaire !

Tribune: Les Comores face aux circonstances actuelles ne peuvent qu’être encore plus déçu par les agissements du président de la République Monsieur Azali Assoumani. Le pays traverse le pire moment de son histoire et doit obliger l’opinion à rejeter un coup d’œil sur la projection de notre avenir (…).

Les Comoriens sur l’ensemble du territoire national et ceux de l’extérieur doivent encore exprimer pacifiquement et d’une seule voix pour dire non à une République dépourvue de lois, de droits et d’humanité.

Le pouvoir politique du Président Monsieur Azali Assoumani s’accapare par une oligarchie destructrice, la richesse de la nation pour une durée de plus d’une décennie.

Le Président Azali Assoumani ne laisse plus planer aucun doute, la nouvelle est tombée, il ne compte plus convoquer d’élections aux Comores que par la forme, jusqu’à ce que l’émergence à l’horizon 2030 représente la sphère mentale de la République.

Victime de son propre piège, le Président Azali Assoumani est, en effet, très affaibli et en totale incapacité de gouverner le pays que par la force, celui qui se voulait Imam est rattrapé par sa triste réalité de militaire.

Pris comme un véritable crachat au visage du peuple comorien, ce dernier doit bien décider de ne plus subir les caprices du régime monarque, méprisant ainsi toute volonté populaire de changement.

Salec Halidi Abderemane

La Rédaction

1 commentaire sur Aux Comores, le Président Azali Assoumani glisse involontairement vers un régime totalitaire !

  1. En Afrique quand une fourmis pousse des ailles , ce qu’il est sur le point de vivre ses derniers jours sur terre . C’est l’exemple parfait de ce monsieur mort vivant azali . Il se croit tellement fort et pourtant tellement stupide et peureux , il s’accroche à l’assurance du gouvernement saoudien qui ne le prend pas au sérieux mais juste pour un petit nègre qui veut se faire roi . Il peut toujours courir à sa guise , prendre le peuple comorien pour des chiens , ce sont ces chiens qui vont bientôt lui lyncher quand la réalité lui attrapera .

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*