Azali a décidé de tuer notre nation

Opinion libre: Comment voulez vous rester aveugles sur le langage des fous qui servent AZALI? Les scandales à répétition des BELOU, agissant en pyromane, des MOUSTADROINE réagissant comme un âne sont des signes manifestent d’une bêtise humaine qui laisse notre peuple sans réaction à la hauteur du drame.

Nous sommes face à des monstres ignorants manipulés par un rusé appelé AZALI.

Agissant en parfait hors la loi, AZALI se contrefiche des principes démocratiques. L’opposition est déstabilisée par la terreur, la pauvreté et certains se perdent en conjecture.
Je rappelle que sans la désobéissance civile, la réponse à la violence brute de l’Exécutif par la violence du peuple, AZALI tirera avantage du pourrissement de la situation et tiendra son référendum.
Et croyez moi, si AZALI réussit sans heurt, le tour sera joué et comme POUTINE AZALI parviendra à ses fins. Dès la proclamation des résultats préfabriqués du référendum, le gouvernement reconnaitra même cyniquement une faible participation des comoriens et DJAZA fera le reste avec les pourcentages en décalage.

Je plainds ceux qui pensent pouvoir faire battre AZALI par la douceur évitant selon leurs aléatoires calculs l’assassinat de SAMBI. Ces partisans zélés sont dans le faux car AZALI comprend les conséquences incalculables de l’assassinat de SAMBI. Pour moi; il sert de bouclier à AZALI pour passer le cap du référendum; le juger par un procès visant à le rendre inélligible avant de le libérer. SAMBI prendra le chemin de l’asile ou combattra en simple citoyen sous la pression de la dictature.

Dans un Etat qui respecte les droits basiques, BELOU serait sommé de démissionner par au moins les 2/3 des députés ou par le Ministère public. Il n’en sera rien au régime des bandits du despote AZALI.
Je ne le repeterai pas assez: ce n’est qu’en changeant la peur de camp que le pays parviendra à restaurer les institutons et la démocratie dans notre pays.

BEN ALI.

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*