Azali a signé trois textes régissant la ZLECAf

L’Union des Comores représentée par SEM AZALI Assoumani a signé les trois textes régissant la ZLECAf à l’instar de plus de 40 pays africains :

– Accord établissant la Zone de libre-échange continentale africaine (ZLECAf)

– Protocole au Traité établissant la Communauté économique africaine relative à la libre circulation des personnes, le droit de résidence et le droit d’établissement

– Déclaration de Kigali relative au lancement de la Zone de libre-échange continentale africaine (ZLECAf)

Beit Salam

2 commentaires sur Azali a signé trois textes régissant la ZLECAf

  1. Ce con il fait que de signer des milliers de contrat qui sert à rien.
    Ce con il se donne même pas le temps de regarder c est qui est écrit. Il a d autre chose dans sa tête très important la corruption( riba)

  2. Azali assoumani devait réfléchir avant de signer des accords régionaux.

    Les Comores sont liés au reste du monde par des accords régionaux voire internationaux. Mais jamais ce minuscule pays ne respecte pas ses signatures. Noter que le droit international ou traités ou accords internationaux prennent de plus en plus des places au sein des pays souverains. Néanmoins, certains chef d’État comme le despote comorien apposent leur signature sans connaître la portée de ce droit. Or, ces accords ont des effets souvent néfastes sur la souveraineté de leurs pays. D’autant que ces conventions ou traités en cas de litige, l’affaire se règle dans un tribunal arbitral. Cela signifie que l’État renonce une partie de sa souveraineté nationale au profit d’un tribunal arbitral.

    Comme vous n’avez pas les hommes ou les femmes capables de défendre les intérêts de la nation, vous serez lésés. Il ne suffit pas de signer pour signer. Toutefois, il faut être capable de comprendre le fond même de l’accord.

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*