Azali affirme qu’il défendra la tournante 

Dans une allocution, aujourd’hui à Ndzuani, le Président a mis fin aux rumeurs sur la tournante. 
Pour lui il est hors de question de toucher à la tournante. Il rappelle à ses adversaires que c’est lui qui a mis en place ce système en 2001:  » Ceux qui prétendent défendre la tournante me font rire. Car c’est moi qui suis à l’origine de la tournante, et si quelqu’un doit la défendre c’est moi qui la défendrais. »
 Il a ensuite donné la métaphore de la poule. La tournante serait son œuf. Or puisqu’il l’a pondue il se doit de procéder à la couvaison jusqu’à l’éclosion de cet œuf.
Le chef de l’État a indiqué que ses aînés du mouvement du 11 août, sont venus le voir pour lui demander de réunir la nation dans le but de faire le bilan de 42 ans d’indépendance.
 Selon lui il n’a jamais été question de supprimer la tournante durant ces assises nationales, mais plutôt de conserver ce qui fonctionne correctement dans nos institutions et réformer ce qui va mal.

Affichez votre publicité sur Comores infos: Cliquez ici pour en savoir plus

Dans un discours musclé et teinté d’humour il a évoqué son coup d’État:  » Il fut un temps où j’avais pris le pouvoir par la force. Vous m’avez jeté des cailloux. Je n’ai rien dit, car je savais que j’avais pris ce qui ne m’appartient pas. Cette fois c’est vous qui m’avez donné le pouvoir. Si je vous appelle pour une concertation c’est parce que ce pays est à nous tous et chacun doit apporter sa pierre à l’édifice. »

Comores développement 

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*