En ce moment

Azali appelle ses militants à quitter Facebook

Très remonté contre les critiques qui lui sont adressés sur les réseaux par le peuple comorien, le chef de l’État appelle toutes les personnes qui lui soutiennent à quitter Facebook pour qu’elles lisent pas les critiques.

« Ils peuvent continuer à crier sur les réseaux sociaux. Laissez les faire autant qu’ils voudront. Vous qui m’aimez et soutenez, il faut quitter Facebook. Cela vous permettra de ne pas lire ces critiques  » Azali Assoumani ce matin lors de l’inauguration d’une route de moins de kilomètres menant vers un village de la région d’Itsandra appelé Samba Kuni.

La Rédaction

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*