Azali Assoumani s’auto-conseille et humilie ses Conseillers

Engagé dans un processus référendaire jugé illégal par les juristes et les hommes avertis, le président Azali Assoumani se retrouve aujourd’hui isolé et poussé dans ses retranchements. Pour cause, le président n’écouterait pas les conseils de ses proches collaborateurs. En dehors de sa femme soit la première dame qui tirerait les ficelles et qui a déjà annoncé que quiconque ne ramènerait pas les 75% lors du référendum, sera remercié, Azali Assoumani n’accorde pas la moindre importance à ses nombreux conseillers.

Ces derniers sont devenus désormais des spectateurs désabusés et désavoués. Les conseillers qui ne se comptent pas, ne veulent pas perdre leur poste tout en sachant que les dérives présidentielles ne sont pas de leur goût. Il ne serait pas farfelu qu’en plus du vice-président chargé de l’économie, d’autres défections se fassent connaitre prochainement. On pense notamment au vice-président de Mohéli entre autres possibilités.

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*