Azali Assoumani s’en moque de la communauté internationale

Après le rapport de l’Union Africaine qui demande entre autre la sauvegarde des accords de Fomboni et la suspension du processus référendaire, le président de la République a répondu cet après-midi du vendredi 6 juillet lors de son discours habituel tenu à Beit-Salam. Pour Azali, « les pays donneurs de leçons n’ont rien à apprendre aux Comores.

Dans ces pays, les bavures policières se multiplient lors des manifestations avec des morts à la clé alors que chez nous, on ne déplore aucun mort dans ces circonstances. Ces pays devraient s’inspirer de notre pays » dira-t-il comme pour marquer son territoire. Il lancera un message particulièrement réservé à l’Union Africaine en estimant que leur émissaire ne peut pas venir, trouver que l’opposition manifeste et investit les médias et par la suite aller raconter que nous avons une crise. « Et si on malmenait l’opposition avec interdiction de parler, il irait raconter quoi » peste-t-il.

3 commentaires sur Azali Assoumani s’en moque de la communauté internationale

  1. Bonne fêtes d’ indépendance nos frères Comoriens, profitez en bien et savourez votre indépendance .
    Nous, bientôt nous allons fêter notre fête nationale du 14 Juillet meme si d’ avance vous allez nous critiquer comme d’ habitude de notre choix d’avoir rester avec la France , mais cela nous étonnerez ps de vous et nous ne nous empêche pas de vivre .
    Mais la leçon que vous devez retenir enfin ,c’ est que vous ne pourrez jamais décider à la place des Mahorais .
    Vous pouvez seulement décider à la place des Anjouanais et des Mohéliens et les imposez la dictature en les incitant et les encourageant à fuire massivement leurs iles respectives pour aller chercher un avenir meilleur ailleurs , puisqu’ils sont indésirables mêmes chez eux , histoires de se débarrasser de cette population pour qu’elle ne vous demande pas des comptes .

  2. Maintenant les Comores insultent l’Union africaine, l’ONU. Expliquez moi parce que je ne comprends plus rien. ils accusent la France de piétiner les résolutions de l’ONU ou de l’UA sur la question de Mayotte. Et là ils font exactement la même chose. Je ne comprends rien. Fini donc l’éloge de l’UA et l’ONU. Les comoriens sont des hypocrites. La preuve est là.

  3. Mr le Président, avec tous mes respects, mais ce ne sont les pays qui vous donnent des leçons mais c’est l’organisation africaine,l’U.A, dont votre pays,l’union des Comores, est membre et, par conséquent, est appelé à veiller au respect de la charte de ladite organisation.

Répondre à Mamad Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*