« Azali ne veut pas de la cour constitutionnelle pour pouvoir faire ce qu’il veut »

L’opposition s’est réunie aujourd’hui à Anjouan sur l’initiative du gouverneur Abdou Salami. Plusieurs personnalités politiques ont pris la parole. Il y’a une délégation de Ngazidja et une de Mohéli dans ce rassemblement politique.

L’ancien gouverneur Mouigni Baraka faisant parti de la délégation de Ngazidja a pris la parole pour dénoncer la politique du président Azali.  » Azali ne veut pas d’une cour constitutionnelle dans ce pays, il veut pouvoir faire ce qu’il veut librement » précise Mouigni Baraka. « Mais il ne pourra pas changer ou supprimer la tournante » a déclaré, l’ancien gouverneur.

« Le ministre de l’intérieur nous a empêché notre réunion politique à Ngazidja… » a déclaré l’ancien gouverneur dans discours.

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*