Azali, (par décret), dissout la Cour constitutionnelle…

Le chef de l’Etat, Azali Assoumani, vient de franchir « la ligne rouge » dans sa volonté de bafouer les institutions de la République et d’asseoir un régime dictatorial. Selon le JT de l’ORTC de ce jeudi soir, le président « vient de signer un décret » transformant la Cour constitutionnelle en simple chambre rattachée à la Cour suprême. Ce décret signe indirectement « la fin » de la Cour constitutionnelle.

Une honte pour le pays et une véritable entorse à la jeune démocratie comorienne. Le décret devrait, en principe, être publié ce vendredi 13 avril au journal officiel. On va droit vers l’instauration d’un régime autocratique où tous les pouvoirs seront concentrés aux mains d’un seul homme sans véritable institution de contre-pouvoir.

La transformation de la Cour en chambre constitutionnelle donnera l’occasion à l’exécutif de contrôler lui-même la procédure de constitutionnalité de toutes les lois jusqu’ici confiée à une institution indépendante en l’occurrence la Cour constitutionnelle. Ce décret (s’il est vraiment signé) est une honte pour le pays et un mépris des plus hautes autorités envers la constitution et le peuple comorien (…).

Abdillah Saandi Kemba

3 commentaires sur Azali, (par décret), dissout la Cour constitutionnelle…

  1. Mtahani je pas les mots pour répondre ta haine contre les wangazidja,mais une chose est sûre un jour tu te rendra en grande Comores pour visité cette jolie petite île au volcan bien sûr les wangazidja qui veulent ont gardé leurs nationalité française, mais cela n’empêche que ils sont libre ta Vision est très courte je te conseille d’aller voir un ophtalmologue tes études très courtes je te conseille encore de retourner sur les bancs de la faculté si tu les a fréquenté suivant ses conseils reviens on en parlera inshadhah mais je me sentirais mal discuté avec toi d’histoire , de la vie, de l’indépendance, à ton état actuel pauvre compatriotes , tu n’est plus et tu ne seras jamais français .

  2. Et vous pretendez réclamer Mayotte pour la noyer dans votre République bananiere dont les lois les lois ne sont que des textes sans valeur. Le droit n’est qu’une suite de décisions arbitraires décidées par une poignée d’hommes détenant le pouvoir ainsi leurs milices maquillés en police, militaires, gendarmes et pseudos juges incompétents. Ici, on ne tire pas à balle réelle chez des manifestants, lycéens en plus. La police protège, mais n’arrête pas les meeting des oposants. A MAYOTTE les autorités ne ferment pas des radios pour délit d’opinion. Au comores, une seule vision prévaut : celle des wangazidja, qui veulent asservir les autres, mentent, martirisent, font chanter, seule Mayotte résiste, ce qui alimente leur haine et jalousie. Sachez que moheli et anjouan soutiennent Mayotte dans leur lutte. Ces deux pauvres se remdent compte qu’ils ont été dupé en succombant au mirage de l’indépendance insufflé par les leader grand comoriens. Les mahorais vous ont compris. La pseudo union des comores n’est brandit que par les wangazidja avec une fausse fierté. Car tous les fiers sont a l’extérieur avec passeport français. Fut il un faux. Ou peut importe la manière d’y parvenir : prostitution des femmes et filles, exploitation de leur propres filles, les hommes incitent leur femmes à se vendre… Sans parler d’autres ignominie et actes perfides, dégueulasse, dénués de toute morale dont s’adonnent les wangazidja ici et ailleurs. Vous vous êtes rendu tristement célèbres pour les fraudes en tout genre. Falcification de documents, mariages blanc entre fratries et ainsi qu’entre ascendants, reconnaissance de la part d’un homme de l’enfant de sa soeur… Tout cela afin d’obtenir le précieux papier français dont vous pretendez haïr. A Mayotte les grandes comoriennes font la chasse au m’zoungu pour les engraisser, réclame que les mahorais leur fasse des gosses, qu’ils leur fasse le huili quebla journée. Reclament a tout va qu’on reconnaisse leur gosses. Chassent leur maris si ce n’est pas lui qui l’a poussé volontairement dans les bras d’un homme parfois un ami ou voisin voir meme le patron.
    Je m’étonne de vous voir organiser des manifestations avec des ministres qui font semblant de tenir tête a la France. Or tout le monde sait ici la fin mot de l’histoire. On finira par vendre la tête de vos compatriotes et ce sont vos dictateurs, et diregeants corrompus qui s’enrichiront davantage. Continuez ainsi, et vos misère et les humiliations s’abattront sur vous tel un fléau : esclave en A.Saoudite pour vos soeur, et en Lybie pour vos hommes. En france, a Mayotte et meme en grande comores vos propres soeur deviennent des poubelles à foutres pour quelques pièces…. Allez vive la démographie comorienne ouuups… Vive la démocratie a la grande comorienne façon Union des comores. Hihihihiiiiii…… vraiment cons!!! Retournez à l’école. Demandez aux mahorais de vous instruire de nouveau. Depuis qu’on vous a quitté ainsi que nos enseignants vous êtes devenus ignorants et intolerants. Plus bête qu’un âne. Allez brouter les euros du peuple

Répondre à M'tahani Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*