Azali pense n’avoir rien à perdre, il a un plan B

Opinion libre : Après ses assises qui ne seront jamais débout puisque le Colonel AZALI sait pertinemment que l’île d’Anjouan ne se laissera pas faire et qu’elle a les moyens de s’y opposer par tous les moyens.
Sur le plan militaire, AZALI n’a jamais entretenu des relations loyales avec les soldats à raison de son arrogance et surtout de son chauvinisme naturel.
SALAMI, à travers la population de Ndzouani a eu le courage de s’opposer aux assises, faisant de l’île la grande absente du congrès du CRC + les arrivistes ABDALLAH MSA, le grand corrupteur, NIDHOIME ATTOUMANE, SOUNHADJ ATTOUMANE, LARIFOU et DJAE.

AZALI est parti à sa deuxième campagne post assises; il faudrait imposer un référendum pour contourner la Communauté Internationale.
AZALI risque gros en s’entêtant à la sorte, mais il est prêt à sortir son plan B: la séparation des îles en une confédération étant convaincu que Ngazidja lui suffirait économiquement, étant l’île qui détient la manne du pétrole du pays.
Là encore notre Imam se rend peu ou pas du tout compte d’une somalisation de ce minuscule archipel fragilisé.

Anjouan a donc les moyen de freiner AZALI et il faut que les autorités en place dans l’île ne tergiversent pas, ne traînent pas les pieds, ne démotivent pas la société civile. L’accueil d’AZALI par le Gouvernorat est un gifle que le gouvernorat a donné à la population de l’île. Que se soit la dernière! nous l’espérons.
On nez joue pas à l’hypocrisie devant une menace de cette taille car c’est la survie des Comores qui est en jeu et AZALI est déterminé à y mettre un terme.
Ce sont tous les comoriens qu’AZALI traînent dans la boue et s’amuse avec la Communauté Internationale dans sa politique d’ingérence dans les affaires internes des pays « indépendants ».

Le comorien qui se sacrifierait avec l’intime conviction de sauver l’éclatement de son pays jouirait du statut de nationaliste convaincu ou de martyr.

BEN ALI.

2 commentaires sur Azali pense n’avoir rien à perdre, il a un plan B

  1. monsieur le journaliste Ben ALI n’essayez surtout pas de diviser notre nation ;ecrivez ce que tu es entrain decrire mais ne fait pas de la discorde entre nos ILES car on voit que tu sais pas ton boulot

Répondre à Houmadi Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*