Azali prie la communauté internationale d’aller voir ailleurs

La communauté internationale n’est pas la bienvenue dans les affaires politiques de notre. C’est le message que martèle le gouvernement. Lors du meeting tenu ce dimanche à Anjouan, le président Azali a réaffirmé sa position qu’il sera candidat si le OUI l’emporte au référendum.

Comme le rapporte le rédacteur en chef du journal Masiwa, Azali prie la communauté internationale d’aller voir ailleurs. « Il ne faut donc pas espérer que les UA, UE et ONU puissent lui faire changer son fusil d’épaule », précise, le journaliste.

« Toujours est-il que ceux qui sont ensemble connaissent des divergences. C’est naturel. Prétendre le contraire serait de la pure hypocrisie. Ainsi voudrais-je dire que c’est dans les pays en conflit qu’il faut envoyer des missions pour faire de la médiation. Quant à nous, appuyez-nous dans la voie sur laquelle nous nous sommes engagés pour le décollage économique de notre pays pour que, petit soit-il, il rayonne et serve d’exemple aux autres », a affirmé le président Azali Assoumani.

7 commentaires sur Azali prie la communauté internationale d’aller voir ailleurs

  1. KE VOULEZ FAIRE AVEC UN PRESIDENT QUI SUFFRE D’ UNE DÉFICIENCE SÉNILE AVÉRÉ ET CONFIRMÉ .
    Mais secret médicale exige et son médecin est sommé de tenir la bouche cousue .
    Les effets de nos hitma et Douwa commence à porter ses fruits ,
    MAINTENANT nous sommes gouvernés par des déments . Bientôt il se baladera torse nu sur les rue de Moroni
    mais plus au palais de Beit-salam .

  2. Azali sait- il ce que c’est faire la politique? J’en doute . La politique c’est servir d’abord le peuple ,selon lui le peuple c’est sa famille et son village . Ce n’est pas ça la politue . Avec le mal que tu subisses les comoriennes et Comoriens Dieu te réserve une place En enfer.amine!

  3. Maintenant, nous voyons bien combien Azali est un cancre bcp plus supérieur qu’Ikililou, de toute façon, Azali aime très bien le séparatisme de quoi profiter de s’emparer des intérêts d’Anjouan, par contre, si les Anjouanais et les Mohéliens accpetent ce référendum macabre, alors, ils seront vraiment des cons

  4. AZALI se trompe et va à l’ encontre des pseudo-intellectuels Comorien car ces derniers comptent beaucoup
    à leur Grand DIEU de communauté international pour faire tirer leur soi-disant ile Comorienne de Mayotte vers leur Etat miséreux . Ces Grands Comoriens sont très naïfs en croyant qu’ ils peuvent décider à la place des Mahorais et contre la volonté des Mahorais . nous avons vraiment pitié de ces individus .

    AZALI est entrain de désavouer MR RESOLUTION INTERNATIONAL alias  » IDRISS MOHAMED CHANFI  » qui connait tous les résolutions onusiennes à la peigne fin et le droit international . Mais rien d étrange car ce n’ est pas la première fois que le serpent Comorien COMORIEN se mord la queue « .
    Lors du décasage de Mai 2016 à Mayotte , les autorités Comoriens condamnaient cet acte , mais 6 mois après , le 11 Janvier 2017 à Moroni, ces sont ces memes autorités qui détruisent tous les bidonvilles des Habitants des autres iles de l’ union et les expulsent en disant qu’ils n’ ont qu’ à rentrer dans dans leurs iles respectives .
    On auras tout vu dans ce pays Comores , les autorités se mettent eux mêmes les doigt dans le C….
    vous m’ excuserez de l’ expression car il faut dire  » un chat est un chat .
    Qu’ allons nous entendre bientôt dans 4 mois en fin septembre 2018 au sommet de l’ AGNU ce Les autorités Comoriens vont nous chanter le même refrain  » Allez répéter  » .
    Vraiment ces gens Comoriens sont extraordinaires , ils continuent à nous épater tous les jours , heures , minutes et seconde .

  5. la versatilité est une spécialité chère au colonel. Quand ça peut arranger ses affaires, il fait appel à la communauté internationale venue valider frauduleusement sa première élection à la présidence de l’Union des Comores. Si elle vient chercher à rétablir le droit qu’il bafoue, elle n’est pas la bienvenue.

  6. Azali a la mémoire courte .Il oublie que pendant le séparatisme anjouanais c’est grâce au travail de cette communauté internationale qu’il a pu récupérer en sa qualité de président ,ce qui reste de l’état comorien .Las sépararatiste ne le reconnaissaient pas comme chef de l’état ,il ne pouvait pas assister aux reunions de Fomboni car les drapeaux et hymne comoriens étaient interdits sur place et aujourd’hui;Azali ne veut pas de discussions avec ceux qui l’ont sauvé pendant cette période sombre .

  7. Tantot Azali est avec la communauté internationale , tantot il rejete cette comunauté , vraiment nous avons un président minable . Tu vas quitté Beit Salam mort ou vif , cancre que tu es .

Répondre à Dounaid Abasse Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*