En ce moment

Azali s’apprête à gracier un jeune de Mjihari à Anjouan

Le quartier de Mdjihari Mutsamudu à Dar Nour !

Le quartier Mjihari vient manifester son soutien à la politique du président de la République.

Deux jeunes Mme Roukia Chabhane et Ahmed Youssouf se sont exprimés au nom de la soixantaine de représentants du quartier Mjihari de Mutsamudu : « Au nom des jeunes cadres et du Comité de Mjihari nous sommes venus vous dire que depuis les affaires de la Médina, nous sommes les premiers gardiens de la paix et la quiétude de notre ville de Mutsamudu et nous sommes venus présenter nos plus plates excuses pour notre frère en perdition et qui est accusé d’avoir été dans la rébellion de la Medina ».

Le Président de la République a pris la parole en disant de prime abord : « J’espère que bientôt je viendrai à Mjihari pour de bonnes nouvelles ». « J’ai des enfants et je ne vois pas l’intérêt d’emprisonner un jeune trop longtemps. Et en plus quelques soit le mal qu’ils ont fait, ce sont nos enfants et nous sommes les premiers responsables. Sans doute que nous avons failli dans leur éducation et ce n’est pas leur donner des circonstances atténuantes. Je vous demande alors une honnête et franche mobilisation contre la démission de certains parents et la détérioration de l’image de pays tranquille des Comores par des forces maléfiques qui manipulent nos enfants ».

« Des clous à Mohéli, une vingtaine de cartouches contre Moustadroine, un gendarme dont le bras a été arraché. Ce sont des actes d’une gravité extrême. Et pourtant nous avons été cherchés au fonds de nous-mêmes le pardon pour les auteurs de ces actes inqualifiables. Alors attendons la suite de la procédure judiciaire et nous prendrons nos responsabilités ensuite. Mais je vous demande de bien vouloir comprendre le sens de la paix et la stabilité de notre pays. Nous devons faire en sorte que ce qui est arrivé ne se répète plus, pour le seul intérêt de notre pays ».

« Je prends l’engagement que cette émergence des Comores que nous prônons partout dans le monde, commencera à Anjouan. Je vous en fais la promesse ». « Prenons-nous la main, construisons ensemble notre pays et donnons du sens à ces encouragements de nos partenaires, notamment la Banque Mondiale qui vient de classer notre pays dans les pays à revenus intermédiaires »

Texte de Beit-Salam. Titre: Comores Infos

1 commentaire sur Azali s’apprête à gracier un jeune de Mjihari à Anjouan

  1. PAPA Loukman, tu fais souffrir le peuple Comorien mais Dieu te punira. Tu subira la foudre de dieu inchallah. Toi et ta famille, vous finirez dans les braises de l’enfer. Car, vous avez laminé l’économie comorienne. Tu es le dictateur le plus sanguinaire que le monde n’ait jamais connu.

    Que dieu te dédouane du paradis et te laisse une grande place dans Les braises de l’enfer.

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*