En ce moment

Azali s’en prend aux journalistes

Opinion libre: Le président réélu, Azali Assoumani a accompli son vote ce matin à Mitsoudje avant de répondre aux sollicitations de la presse et s’en prendre à ces mêmes médias. « Les journalistes doivent savoir qu’ils sont d’abord des Comoriens. Ils doivent donc prendre toutes les dispositions de vérification avant de divulguer des informations. Je ne dis pas qu’ils ne doivent pas faire leur travail mais j’estime qu’ils doivent le faire convenablement » a dit Azali Assoumani qui trouve que le dégringolade du pays au niveau du classement de Rsf pour la liberté de la presse est l’oeuvre des journalistes eux-mêmes.

En clair, la responsabilité ne peut aucunement incomber au ministre de l’intérieur qui gifle les journalistes (Oubeidillah), qui menace publiquement les journalistes (Faiza), qui ferme les médias (Labaraka fm), qui confisque les journaux (Masiwa, Lagazette) et qui fait arrêter des reporters étrangers .

Athoumani. Ali

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*