En ce moment

Azali s’est engagé à détruire les kwasa et à prévenir leurs departs vers Mayotte

En conférence de presse, le président français Emmanuel Macron vient de lacher une bombe. Il vient de rendre public le propre et l’objet même des accords signés à paris par Azali Assoumani.

Un journaliste lui demande ce que font les Comores pour lutter contre  » la clandestine  » à Mayotte :  » cette année, on a eu 24000 interpellations. C’est le double du chiffre de l’année dernière « . Selon toujours Macron, le gouvernement comorien s’est engagé à prévenir les départs des Kwasa et qu’une fois interpellée,  » ces kwasas sont détruites. Ils sont renvoyés. C’est l’objet même des accords signés. D’ailleurs, le ministre de l’intérieur s’est entretenu avec son homologue comorien sur ce « .

Soyez le premier à réagir

Réagissez à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*